Afrique : les spécialistes en infrastructures de transport, en conclave à Marrakech,

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 24 Août 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Afin de définir les moyens de financement des infrastructures routières, autoroutières, portuaires et ferroviaires par le marché des participations et de l’emprunt à l’heure actuelle, où la crise financière frappe de plein fouet l’économie nationale, la ville de Marrakech accueillera les 29 et 30 octobre prochain un forum africain dédié aux infrastructures.
    Ce sont donc plus de 300 responsables gouvernementaux, d’experts intervenant dans les partenariats public/privé du secteur de l’infrastructure de transport, des experts de cabinets financiers, juridiques et de conseil privés, des spécialistes du montage et de la mise en œuvre de projets de PPP, des PME en pointe sur le sujet ainsi que des représentants d’autres organismes multilatéraux et de pays bailleurs de fonds issus de quelque 25 pays qui ont déjà confirmé leur présence à cette deuxième édition du Forum africain.
    Cette nouvelle édition s’est fixé pour thème central «Développer et renforcer les PPP dans les infrastructures de transport». Elle tire son importance du fait qu’elle intervient à un moment crucial, où de nombreux pays développés et en développement, ont engagé des investissements colossaux destinés à mettre en place des infrastructures de transport, à même de lutter contre les effets néfastes de la crise, et ce par le biais de la mise en œuvre d’une série de programmes de relance économique.
    Initiée en partenariat notamment avec la Banque africaine de développement (BAD), cette rencontre des spécialistes en infrastructures de transport est un espace de rencontres professionnelles à l’attention de tous les acteurs impliqués dans le développement des PPP. La finalité est de débattre des approches pouvant permettre aux secteurs public et privé de développer et renforcer leur partenariat afin de partager le financement, les risques et les bénéfices des projets d’infrastructure. C’est aussi une occasion pour l’échange des expériences acquises par les marchés arrivés à maturité et émergents, car il s’agit d’attirer les financements et l’expertise privés dans des projets de partenariat public-privé et d’analyser les retombées des difficultés que connaissent actuellement les marchés financiers et du crédit sur les futurs PPP.
    Les participants auront, de ce fait, à examiner les nouveaux risques liés au financement de l’infrastructure par le biais d’obligations, de fonds d’infrastructure et de financements structurés, ainsi que la manière, dont ces méthodes pourraient déterminer l’avenir des projets de PPP sur la région de l’Afrique du Nord, du Centre et de l’Ouest.
    C’est ainsi que la séance inaugurale de ce forum permettra de disposer d’une vue globale sur les défis majeurs liés au développement des infrastructures du transport, aux stratégies des gouvernements pour favoriser les PPP, et à une définition des différentes formes de PPP, avantages et limites.
    Plusieurs questions figurent à l’ordre du jour de cette réunion, à savoir : «Pour le développement des infrastructures de transport, une nouvelle vision s’impose», «Les conseils juridiques sur les montages PPP», «Les acteurs des PPP, du conseil à l’exploitation : l’équilibre entre les entreprises locales et multinationales», «Le réel retour sur l’investissement en Afrique», et «Les innovations susceptibles de rehausser le potentiel d’investissement et des PPP».
    En marge de ce forum, le comité d’organisation décernera des trophées aux personnalités ainsi qu’aux institutions qui ont contribué, de manière remarquable, au développement des infrastructures en Afrique.








    Source : libe.ma
     

Partager cette page