Akhbar Al Madina : L¹été c¹est pour bientôt mais la chaleur est déjà là

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 25 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Une très forte canicule, inhabituelle en cette période, s¹est abattue sur l¹intérieur du pays en général et sur la région Meknès-Tafilalet en particulier.
    De telles circonstances météorologiques exceptionnelles devraient faire l¹objet de conseils et de mises en garde de la population par les pouvoirs publics via les médias.

    Lorsqu¹il s¹agit de l¹intérêt général et de la santé des populations en particulier, l¹administration nous a accoutumé à des réactions fort tardives.
    Quoiqu¹il en soit, en raison de cette vague de très fortes chaleurs, la population à risques est constituée des enfants et de ceux en bas âge en particulier, des personnes âgées et des malades, des personnes effectuant des travaux pénibles à ciel ouvert.
    Les enfants, les personnes âgées et les malades doivent être mis à l¹abri de la chaleur et des rayons solaires et réhydratés constamment, les personnes travaillant à ciel ouvert doivent se protéger des rayons solaires aussi souvent que nécessaire.

    Nous mettons aussi en garde la population contre la consommation d¹eau non potable, de fruit et de légumes qui se mangent crus dont une partie continue d¹être arrosée avec des eaux usées non traitées dans la périphérie de Meknès.
    Aussi bien à l¹échelon national que régional, les pouvoirs publics devraient accorder un peu plus d¹intérêt aux populations et les sensibiliser aux risques liés aux périodes de canicule.
    L¹été c¹est aussi l¹époque où l¹on constate la recrudescence de diarrhées qualifiées d¹estivales et la réapparition de cas de typhoïde. Ces maladies qui se traitent si les malades sont pris en charge à l¹apparition des symptômes, peuvent avoir des séquelles redoutables si elles ne sont pas rapidement diagnostiquées et soignées. C¹est, malheuresement, parfois le cas surtout en milieu rural où la couverture sanitaire demeure nettement insuffisante.
    Pour lutter contre le fléau des accidents de la route, des campagnes sont organisées pour mettre en garde les usagers sur les dangers de la route, pourquoi ne fait-on pas de même pour sensibiliser la population sur les risques pour la santé liés à l¹apparition des grosses chaleurs ?

    La prévention pour préserver la santé des populations est du ressort des pouvoirs publics, il serait peut-être temps qu¹il prennent leurs responsabilités et que des campagnes systématiques de sensibilisation soient lancées au moment opportun.
    Il serait aussi peut être temps que les services concernés par l¹hygiène des produits alimentaires fassent ce qu¹ils ne font jamais, à savoir des contrôles rigoureux et permanents des circuits des denrées alimentaires.

    Le contrôle doit s¹effectuer depuis la production c¹est-à-dire depuis la vérification des produits chimiques utilisés sur les lieux de production en passant par les usines de conditionnement, de transformation des produits conservés, les marchés de fruits et de légumes, les conditions de manipulation, de transport, de stockage, de conservation dans les abattoirs, les boucheries, les commerces de volailles et de restauration.
    Dans le secteur de l¹alimentation, le laisser-aller est général, le moment n¹est-il pas venu de remédier à cette carence aux conséquences fort nuisibles pour la santé des consommateurs ?


    Meknes-Net.Com
     

Partager cette page