Al Adl : Les lions du jihad en liberté

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 6 Novembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    Inscrit:
    12 Juin 2008
    Messages:
    12277
    J'aime reçus:
    252
    Localité:
    Les pieds sur terre
    [​IMG]


    Les onze étudiants d’Al Adl Wal Ihsane, emprisonnés depuis novembre 1991, sont enfin libres. Ceux qui se présentent comme “les derniers prisonniers politiques du Maroc” ont en effet quitté la prison de Boulemharez à Fès le 1er novembre.

    Arrivés dans d’imposants convois à Salé, fief national de la Jamaâ, ils ont été accueillis en héros. Après quelques escarmouches avec les autorités locales (interdiction de haut-parleurs, coupure d’électricité), les Adlistes ont prolongé la fête au siège central d’Al Adl en présence des poids lourds de la Jamaâ, à l’exception de Abdeslam Yassine.

    Le “Guide”, dont un message enregistré a été diffusé lors de cette cérémonie improvisée, s’est rattrapé le soir même en recevant, chez lui au quartier Souissi de Rabat, ceux que la Jamaâ appelle désormais “les lions du jihad”. Arrêtés puis jugés pour le meurtre de l’étudiant gauchiste Maâti Boumli à l’université d’Oujda, les 12 étudiants adlistes avaient été condamnés à 20 ans de prison.


    http://www.telquel-online.com/397/lessentiel_397.shtml
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.