Al adl Wal Ihssane : demande de libération.

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 4 Novembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Avant hier, des groupes de l’Association Al adl Wal Ihssane ont jugé opportun de procéder à une démonstration de force à Fès, en préparant un convoi en direction de la prison de Bourkaïze à Fès.
    Plus d’une quarantaine de voitures se sont dirigées vers ce centre pénitentiaire, pour demander la libération de certains de leurs «dirigeants», arrêtés dans le cadre de la lutte antiterroriste.


    Le test se passait de tout commentaire. Il était préparé et annoncé publiquement. Il faisait état de directives s’adressant aux étudiants de cette mouvance et n’excluait guère le recours à la rue. Le choix de la prison n’est nullement aléatoire. Il s’inscrit dans le droit chemin de la vision du Cheikh qui prévoit le pire pour le Maroc durant l’année 2006. Exactement comme sa fille qui, pour plaire à certains milieux étrangers, s’estime en mesure de revendiquer le changement du régime politique marocain et de substituer à la monarchie une république dont, elle seule, connaît les secrets de sa composition.
    Le timing du sit-in ne saurait également échapper à l’intelligence des données. Loin de toute interprétation judiciaire (ou policière) des faits, il y a lieu de rappeler la concomitance de cette initiative, lieu et date compris, avec d’autres événements qui paraissent lointains mais qui se rencontrent objectivement autour d’un même projet.
    Rappel des faits. Il y a quelques mois, Nadia Yassine, fille du Cheikh, déclare dans un entretien accordé à un journal marocain, ses penchants républicains. Lors de son procès, elle a jugé nécessaire de se présenter au tribunal avec un sparadrap sur la bouche. Entre-temps, son père prévoit l’apocalypse pour le Royaume en faisant usage d’un mot confus qui n’est autre que la Qaoma islamya. Mais sans préciser s’il s’agit d’une renaissance ou d’une sédition.
    Quelques semaines plus tard, un dirigeant influent d’un mouvement qui constitue l’ossature d’un parti au Parlement récidive en remettant en cause la Commanderie des croyants.
    Lors de la troisième étape, des membres d’Al Qaïda enlèvent deux Marocains en Irak, sous prétexte qu’ils sont de connivence avec un quelconque milieu mécréant et anti-islamique, et appellent à un odieux troc, monnayant la libération de ces deux détenus contre celle de personnes condamnées, en vertu de la loi, pour incitation à la violence ou participation aux attentats criminels, qui ont secoué le Royaume durant ces dernières années.
    Pour boucler la boucle, on incite des étudiants à une ruée vers une prison, sachant pertinemment qu’une telle initiative ne saurait être admise dans un Etat de droit.
    Message, on ne peut plus clair, l’heure est à la vigilance. Les événements du 16 mai nous ont montré que leurs prémices existaient déjà à travers des actes et initiatives disparates et diffus dans le temps et l’espace.
    Ceux qui croient que le peuple marocain a la mémoire courte, se trompent. Les réformes engagées par le Maroc, y compris dans le champ religieux, se poursuivront.


    LIBERATION


    Ps: J’ai changer le véritable titre de cette article paceque j'ai trouver qu'il n'est pas attirants mais affolant!
     
  2. mouhcine75

    mouhcine75 Visiteur

    J'aime reçus:
    21
    Points:
    0
    Re : Al adl Wal Ihssane : demande de libération.

    Merci freil pour cet article extrêmemnt intéressant ! J'aimerai bien ke lon puisse à nouveau discuter des sujets aussi intéressants et ki ne touchent ds le fond dans les topics de site
     
  3. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : Al adl Wal Ihssane : demande de libération.

    mohcine je t'en prie cher ami, je suis bien d'accord, il faut qu'on s'exprime plus sur ce genre de sujet, dans cette article comme ta du remarqué en bas j'ai mentionné que j'ai changer le titre paceque le vritable titre est trop allarmant " terreur...." l'auteur de l'article a abusé en écrivant un mot "terreur" qui a était utilisé pendant la révolution francaise et qui est devenue "terrorisme" de nos jour, c'est comme si il dit terrorisme mais d'une maniére assez futé!
     
  4. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : Al adl Wal Ihssane : demande de libération.

    Quand j'ai lu le titre , j'ai cru qu'il s'agissait de la demande de liberation de nos deux concitoyens detenus en Irak!! J'ai tout de suite dechanté !! la politisation de l'Islam ou l'islamisation de la politique ne presage de rien de bon pour notre pays partant du postulat que nous sommes tous musulmans, et que la politique devrait se limiter sans interferences à la gestion pragmatique de la chose publique!
     

Partager cette page