Al Ahd se sépare du PAM

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 13 Janvier 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    L’ex-Parti Al Ahd de Najib Ouazzani, qui avait participé à la création du Parti de l’authenticité et de la Modernité de Fouad Ali El Himma, vient de se séparer de la créature de l’ex-ministre délégué à l’Intérieur.

    Dr Najib Ouazani, ex-secrétaire général du Parti Al Ahd, est catégorique. «Nous avons décidé de rompre les liens avec la nouvelle formation et d’entamer les démarches pour recréer un nouveau parti, dont la dénomination n’est pas encore retenue», nous déclare-t-il.
    Ces deux décisions ont été prises, vendredi dernier, lors d’une réunion à laquelle ont pris part «10 parlementaires, 7 anciens parlementaires, le Bureau politique d’Al Ahd et les coordinateurs régionaux».
    Dr Ouazani avance trois raisons pour justifier ce divorce. D’abord, il estime que «la confusion entre le PAM et l’association du MTD (mouvement de tous les démocrates) déroute l’opinion publique». Car, ajoute-t-il, 9 membres du bureau national du MTD siègent au sein du bureau politique du PAM, qui en compte 15 au total… Ce qui fait de ce parti, selon lui, «une formation politique bicéphale, dirigée par deux directions».
    La seconde raison tient à «l’existence d’un désaccord total avec l’expulsion de deux parlementaires du groupe Authenticité et modernité» par le SG du PAM, «sans application des règlements et en contradiction avec la loi sur les partis politiques». Il s’agit de Saïd Chouôu (Al Hoceima) et Mohamed Kobba (Settat).
    Najib Ouazani estime qu’il fallait «appliquer la procédure légale pour statuer sur ces expulsions» et non une décision arbitraire et sans appel de la part du dirigeant du PAM.
    Le troisième désaccord, lui aussi total, concerne «la manière avec laquelle le congrès du PAM est préparé». A un mois de ce rendez-vous, «il n’y a que quelques réunions régionales, sans congrès régionaux et surtout une absence totale des critères de désignation des congressistes, du programme politique et de statuts...».

    http://www.albayane.ma/def.asp?codelangue=23&id_info=148451

     

Partager cette page