Algérie : 77 morts dans le crash d'un avion militaire

Discussion dans 'Info du monde' créé par titegazelle, 11 Février 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    [​IMG]
    Un avion de type Hercule C130 | afp


    Un avion militaire algérien s'est écrasé mardi dans l'est de l'Algérie faisant 103 morts, 99 passagers et quatre membres d'équipage, a indiqué à l'AFP une source de sécurité.


    Un avion militaire algérien s'est écrasé mardi dans l'est de l'Algérie faisant 103 morts, 99 passagers et quatre membres d'équipage, a indiqué à l'AFP une source de sécurité.

    L'avion de type Hercules C130 s'est écrasé à Oum El Bouaghi (500 km à l'est d'Alger) et le crash est dû aux "mauvaises conditions météorologiques", a précisé la radio algérienne en faisant état "d'au moins 99 morts".
    "Il n'y a aucun survivant", a déclaré la source de sécurité qui a requis l'anonymat, en précisant que l'avion transportait des militaires et des familles de militaires.

    Le crash serait dû, selon les premières indications, aux mauvaises conditions climatiques, avec de fortes rafales de vents, qui prévalent dans la région depuis quelques jours. Il se serait produit au moment de l'approche de la piste d’atterrissage de l'aéroport de Constantine (450 km à l'est d'Alger), a indiqué à l'agence APS le colonel Lahmadi Bouguern.

    Cet officier n'a communiqué aucun bilan officiel.

    L'avion assurait un vol entre la wilaya (préfecture) de Tamanrasset (2.000 km au sud d'Alger) et Constantine.

    [​IMG]

    Début décembre 2012, deux avions militaires, se livrant à des entraînements, se sont percutés en plein vol à Tlemcen, à l’extrême ouest algérien, provoquant la mort des pilotes des deux appareils.

    En novembre 2012, un bimoteur militaire de type CASA C-295, qui transportait une cargaison de papier fiduciaire pour la fabrication de billets pour la Banque d'Algérie et avait à son bord cinq militaires et un représentant de la Banque d'Algérie s'était écrasé en Lozère. Il n'y avait eu aucun survivant.

    Mise à jour : mardi 11 février 2014 17:02 | Par AFP
    Algrie: 103 morts dans le crash d'un avion militaire - M6info by MSN



    [​IMG]
    Carte Bing Map



    Un survivant aurait été retrouvé après le crash d'un avion militaire algérien dans l'est du pays, à Oum El Bouaghi. L'avion transportait 103 personnes. "Les recherches se poursuivent' dans cette zone difficile d'accès, indique un officier" de la protection civile.

    L'avion, qui a décollé de la province de Tamanrasset dans le sud du pays, transportait des familles de militaires. Selon le journal El Watan, les mauvaises conditions météorologiques, avec des rafales de vent et des chutes de neige, seraient à l'origine de cette catastrophe.

    Les autorités algériennes n'ont pour l'instant fait aucune déclaration officielle.




    Mise à jour : mardi 11 février 2014 18:21 | Par La rédaction, M6info
     
    Dernière édition: 11 Février 2014
  2. hidayati

    hidayati Li nwa lkhir yel9ah :)

    J'aime reçus:
    2864
    Points:
    113
    allah yerhamhoum ...o ysaber 3a2ilatehoum :(
     
    titegazelle aime ça.
  3. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Amine
    la 7awla wala 9owata illa bi Allah
     
    hidayati aime ça.
  4. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Algérie :
    77 morts dans le crash d'un avion militaire


    Soixante dix-sept personnes ont péri dans le crash d'un avion militaire algérien dans l'est du pays, l'une des pires catastrophes aériennes en Algérie.

    "Le crash a fait 77 victimes et un rescapé, grièvement blessé, a été transféré à l'hôpital militaire régional de Constantine", selon le ministère algérien de la Défense cité par l'agence APS.

    Un survivant souffrant d'un traumatisme crânien a été découvert par la protection civile.

    En début de soirée, 76 corps, dont quatre femmes, avaient été récupérés par les secouristes, selon un bilan de la protection civile.

    L'avion, un Hercules C-130, qui assurait la liaison entre la préfecture de Tamanrasset (2.000 km au sud d'Alger) et Constantine (450 km à l'est d'Alger), transportait des militaires et des familles de militaires, selon la même source.

    L'appareil s'est écrasé alors qu'il survolait le mont Fortas dans la wilaya (préfecture) d'Oum El Bouaghi (500 km à l'est d'Alger) vers midi (11H00 GMT).

    La télévision a diffusé des images des lieux montrant la carcasse de l'appareil reposant dans un environnement désert, rocailleux et vert, dans une zone montagneuse.

    Le ministère de la Défense a indiqué que l'avion transportait 74 passagers et quatre membres de l'équipage.

    La radio algérienne avait d'abord annoncé "une centaine de morts" en fin d'après-midi parlant de 103 personnes à bord.
    "Les conditions météorologiques très défavorables avec un orage accompagné de chutes de neige seraient à l'origine de ce crash", a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

    Le crash se serait produit au moment des manœuvres d'approche de l'aéroport de Constantine.

    "A la suite de cet accident, le plan de recherches et de sauvetage a aussitôt été déclenché et les unités de secours relevant de l'Armée nationale populaire (ANP) et de la Protection civile se sont déplacées sur les lieux pour apporter les premiers secours", selon le ministère de la Défense.

    Commission d'enquête

    Près de 250 secouristes de la protection civile, sont affectés au site du crash rendu difficile d'accès en raison du mauvais temps et de l'escarpement du lieu, a annoncé la radio algérienne.

    Un haut responsable militaire, le colonel Lahmadi Bouguern, a fait état à l'agence APS de fortes rafales de vents depuis quelques jours dans cette région et d'un manque de visibilité.

    Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété trois jours de deuil national et présenté ses condoléances aux familles des victimes.

    "Les soldats qui ont péri dans le crash de l'avion militaire sont des martyrs du devoir, aussi nous décrétons un deuil national de trois jours à partir de mercredi", a écrit M. Bouteflika dans un message de condoléances diffusé par l'APS.

    Le président a également décidé que "la journée de vendredi sera consacrée au recueillement à leur mémoire".

    "Une commission d'enquête a été créée et dépêchée sur les lieux pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce tragique accident", selon le communiqué ministériel.

    Le site en ligne du journal francophone El Watan affirme qu'une des deux boîtes noires a été retrouvée.

    Le vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, devait se rendre sur les lieux.

    Le précédent accident le plus meurtrier date de mars 2003. Un Boeing 737-200 de la compagnie publique algérienne Air Algérie avait fait 102 morts et un blessé en s'écrasant peu après son décollage de Tamanrasset.

    Début décembre 2012, deux avions militaires, se livrant à des entraînements, se sont percutés en plein vol à Tlemcen, dans l’extrême ouest algérien, provoquant la mort des pilotes.

    En novembre 2012, un bimoteur militaire de type CASA C-295, qui transportait une cargaison de papier fiduciaire pour la fabrication de billets pour la Banque d'Algérie s'était écrasé en Lozère. Les cinq militaires à bord et le représentant de la banque d'Algérie ont péri dans le crash.

    En 2003, un Hercule C-130 de l’armée s'était écrasé sur un quartier résidentiel à Boufarik (banlieue d'Alger), faisant 20 morts - les quatre membres de l’équipage, huit passagers et huit personnes au sol suite à l’effondrement d’une habitation.




    Mise à jour : mardi 11 février 2014 22:30 | Par AFP
     
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    77 morts et un miraculé
    dans le crash d'un avion en Algérie


    La pire catastrophe aérienne en Algérie depuis dix ans


    Un avion de transport militaire de type Hercule C130, transportant des militaires algériens et leurs familles, s'est écrasé hier midi sur une montagne de la région d'Oum El Bouaghi. Le bilan de la catastrophe aérienne, la plus meurtrière dans le pays depuis 2003, fait état de 77 morts et d'un seul survivant.

    L'avion s'est écrasé vers midi, près du village d'Ouled Gacem dans l'est du pays, à 50 km au sud-est de Constantine.

    Les secours ont passé la zone au peigne fin, à la recherche de corps et de survivants.

    J'ai vu l'avion s'écraser, et il s'est littéralement brisé en deux,' a rapporté Mohamed, pompier, à l'agence Reuters près du lieu de l'accident, dans la région d'Oum El Bouaghi à 500 km d'Alger.

    Le Colonel Lahmadi Bouguern a rapporté à l'agence de presse nationale (APS) que 99 passagers et quatre membres d'équipages étaient à bord de l'avion de transport militaire, qui avait décollé de la région de Tamanrasset, dans le sud, pour rejoindre Constantine.

    Le Ministère de la Défense algérien a officiellement confirmé que 77 personnes avaient trouvé la mort dans l'accident, qui pourrait avoir été causé par de mauvaises conditions météorologiques. Les premiers rapports non-officiels des médias algériens faisaient état de 103 morts.

    Un seul survivant a été découvert. Le miraculé ne souffrirait que d'un traumatisme crânien.

    'L'avion s'est écrasé contre une montagne, et il a explosé. Plusieurs corps ont été calcinés et n'ont pas pu être identifiés', a confié un officiel présent sur place à Reuters. L'accident se serait produit au moment des manœuvres d'approche de l'aéroport.

    Le président Abdelaziz Bouteflika a adressé ses condoléances aux familles, et a décrété trois jours de deuil national, dès ce mercredi.

    L'Algérie n'avait pas connu un bilan aussi meurtrier depuis 2003. Cette année-là, un Boeing 737 de la compagnie Air Algerie s'était écrasé peu après le décollage de Tamanrasset. Bilan : 102 morts... et un survivant.

    'Une commission d'enquête a été constituée et dépêchée sur les lieux pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce tragique accident', a annoncé le Ministère de la Défense. Près de deux cent cinquante secouristes s'affairaient encore hier soir sur les lieux du drame.




    Mise à jour : mercredi 12 février 2014 02:15 | Par Lamine Chikhi, traduit par Lénaïg Le Mouël
    La pire catastrophe arienne en Algrie depuis dix ans - 77 morts et un miracul dans le crash d'un avion en Algrie - M6info by MSN
     
  6. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Il y a beaucoup d'images que je ne voulais pas poster par respect.
    inna li Llah wa inna Ilay8i raji3oun
     

Partager cette page