Algérie: Bouteflika annonce une révision de la constitution

Discussion dans 'Scooooop' créé par Caesar, 16 Avril 2011.

  1. Caesar

    Caesar iLiverpooLi

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé vendredi soir une révision de la constitution de son pays. Trois mois après la chute du président Ben Ali en Tunisie et alors que la révolte s'est installée dans de nombreux autres pays arabes, le chef d'Etat algérien a voulu donner des gages. Il promet de "renforcer la démocratie".



    [​IMG]




    En s'adressant à la nation algérienne vendredi soir, Abdelaziz Bouteflika a tenté d'apaiser les tensions qui s'accroissent dans le pays depuis le début de l'année. Le chef d'Etat Algérien a ainsi promis de "renforcer la démocratie", dans ce pays où le poids de l'armée est considérable.
    "Pour couronner l'édifice institutionnel visant à renforcer la démocratie, il importe d'introduire les amendements nécessaires à la Constitution" de 1996, a affirmé Abdelaziz Bouteflika dans son discours, qui a duré 20 minutes. Le président a promis que "les courants politiques agissants et des experts en droit constitutionnel" participeront à la révision de la loi fondamentale. La loi électorale devrait également revue en profondeur, afin que les Algériens puissent exercer "leur droit dans les meilleures conditions, empreintes de démocratie et de transparence". Tous les partis politiques y seront également associés.Reste à voir, d'une part, si ces annonces seront suivies d'effet concrets, mais surtout, si elles suffiront à satisfaire les revendications.




    La contestation s'amplifie

    En Algérie, des émeutes avaient déjà éclaté au début de l'année, faisant cinq morts et 800 blessés. Le président avait par la suite décidé de lever l'état d'urgence, en place dans le pays depuis 1992. Il avait également fait des concessions sur les questions de salaires, d'emploi des jeunes et de logement. Mais ces compromis avaient en fait alimenté grèves et manifestations.
    Alors qu'un changement de gouvernement avait été annoncé par la presse, il n'a jamais eu lieu. L'opposition réclame pourtant des mesures politiques. Et même au sein le principal parti de la coalition gouvernementale, le Front de libération nationale (FLN), convient que la situation est intenable. "Nous sommes pour le changement de gouvernement, il est nécessaire", a affirmé il y a trois jours à la télévision le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem. Trois mois presque jour pour jour après la chute du voisin tunisien, Zine el-Abidine Ben Ali, le président Bouteflika a voulu montrer qu'il avait compris le message.






    http://www.lejdd.fr/International/M...a-reviser-sa-constitution-300043/?sitemapnews
     
  2. Marianna

    Marianna 希望

    J'aime reçus:
    37
    Points:
    0
    Ben dis donc ! il était temps lol ! ça faisait longtemps que j'attendais ce discours [​IMG]

     
  3. 7amil almisk

    7amil almisk مهدي يعقوب عاشق الأحرف

    J'aime reçus:
    173
    Points:
    63
    chaddahom lkhal3a men sba3hom sghyr dak les genero
    walakin ghy thennaw , noubtkom jayya inchallah
     

Partager cette page