Allons-nous laisser Facebook devenir l’internet ?

Discussion dans 'High tec' créé par YSF, 12 Mars 2011.

  1. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    [​IMG]

    Si vous avez connu au siècle dernier les débuts de l’internet quand il était encore encapsulé et verrouillé par les fournisseurs d’accès, vous comprendrez immédiatement la menace que fait actuellement peser Facebook sur l’internet.

    A la fin du siècle dernier, les internautes ont pu s’affranchir de ce cauchemar et goûter la liberté du tout internet.

    Mais il semble que Facebook cheche à reconstruire l’Etoile Noire. Allons-nous laisser Facebook devenir l’internet ?

    Si vous n’avez pas connu les temps héroïques des modems 56k, vous n’avez probablement pas conscience du danger. Si vous n’avez jamais installé de CD fourni par Infonie pour vous retrouver face à une interface évoquant un jeu de Simon psychédélique, le risque vous parait peut-être limité.

    AOL, CompuServe ou encore Infonie pour n’en citer que quelques uns: à ses débuts, l’accès à l’internet passait par un portail propriétaire. Ce portail filtrait et édulcorait les contenus disponibles sur la toile pour n’en présenter qu’une petite partie, celle qui rentrait dans le cadre défini par le fournisseur du service. Ces portails ont implosé au profit d’un internet libre. Mais pour combien de temps encore?

    Aujourd’hui deux signaux forts doivent nous alerter sur une dérive de l’internet à la sauce Facebook:


    * la location de films Warner Bros directement via Facebook
    * le portage du jeu Angry Birds sur Facebook.

    Facebook semble vouloir se mêler de tous vos loisirs sur internet. Pour certains d’entre vous, c’est même déjà trop tard: Facebook est devenu votre seul loisir. Le trombinoscope imaginé par Mark Zuckerberg dépasse largement le cadre qu’il s’était fixé au départ. Aujourd’hui Facebook se mêle de tout: messagerie instantanée, courrier électronique, partage de photos, applis, géolocalisation.

    La conséquence? Dix ans après l’abolition du portail internet, Facebook revisite le concept avec une intégration verticale inédite depuis l’implosion des AOL, CompuServe et autres Infonie.

    Facebook est certes différent: c’est une plateforme qui comporte une dimension sociale absente des portails de la fin des années 90, et il est beaucoup moins fermé que ne l’étaient ces portails. Mais tout de même: la tendance est là. Elle est bien sur adaptée aux us et pratiques actuels de partage social, mais elle est indéniablement présente.

    De plus Facebook est médiocre sur de nombreux plans: leurs clones de services (ex: messagerie instantanée) ne sont pas à la hauteur, et c’est normal. Aucune entreprise ne peut prétendre exceller partout: pas même Google dont le cuisant échec de Buzz a calmé les ardeurs sociales.

    Nous n’avons pas besoin de Facebook pour regarder des vidéos: nous avons YouTube et Vimeo. Mais si nous n’y prêtons pas attention aujourd’hui Facebook voudra devenir notre Xbox, notre Foursquare et notre Gmail. Si nous n’y prêtons pas attention aujourd’hui Facebook deviendra notre internet demain. Allez-vous laissez faire?

    Source : http://www.gizmodo.fr/2011/03/09/allons-nous-laisser-facebook-devenir-linternet.html#more-106370
     
  2. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63

    3amri gha ndekhel 8ad l'appli, l3ebto f PC wa belya, ma 7ayyedt8a 7ta 7addito
     

Partager cette page