Alstom consolide sa présence au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par kochlok03, 5 Novembre 2007.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    · Des contrats de près de 4 milliards de DH

    · Deux secteurs: Transport et énergie

    Les responsables d’Alstom au Maroc doivent se frotter les mains. En moins de deux semaines, le groupe français a décroché deux importants contrats concernant le secteur du transport. Le premier se rapporte à la livraison de 20 locomotives à l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour une enveloppe de 800 millions de DH. Le second concerne le marché de la fabrication du matériel roulant pour le futur tramway de l’agglomération de Rabat-Salé. Ce contrat, lancé par l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, porte sur un montant d’environ 1,2 milliard de DH. Quatre grands constructeurs mondiaux ont participé à l’appel d’offres international pour décrocher ce marché. Aux côtés d’Alstom, étaient aussi en lice l’italien Ansaldo, l’espagnol CAF et le canadien Bonbardier. Ce dernier a été écarté le jour de l’ouverture des offres financières, selon une source proche du dossier. D’après cette dernière, le groupement espagnol a constitué un sérieux concurrent pour Alstom. «En plus de ses références techniques et son expertise confirmée dans le domaine, le mérite de remporter cette opération revient en grande partie à l’offre de financement d’Alstom soutenue par le gouvernement français», précise la même source. Il faut rappeler que parmi les objectifs de la récente visite du président français Nicolas Sarkozy au Maroc figurent le soutien et le renforcement de la présence des entreprises de son pays au Royaume. Car durant cette dernière décennie, on a enregistré une montée en force de groupements, notamment espagnols et italiens aux dépens des Français. La concurrence a touché tous les secteurs, même ceux où les Français sont considérés comme des champions mondiaux. Il s’agit en l’occurrence de l’ingénierie et de la fabrication dans le transport ferroviaire et urbain. Sur ce registre, rappelons le revers essuyé par Alstom lors de la déclinaison de son offre devant celle d’Ansaldo pour décrocher le marché de la fourniture de 24 rames à doubles niveaux pour le compte de l’ONCF. Le coût de l’opération s’élève à plus de 2 milliards de DH. Durant cette période, on a enregistré également l’arrivée en force des entreprises espagnoles pour obtenir des contrats concernant plusieurs activités ferroviaires comme le caténaire et la construction des wagons phosphates. Mais avec la dernière visite de Sarkozy, la France a décroché de nombreux contrats. Ainsi, un protocole d’accord portant sur des dizaines de milliards de DH, a été signé entre le Maroc et la France par lequel il a été confié à la SNCF (Société des chemins de fer français), Alstom et le Réseau ferré de France la conception, la réalisation, l’exploitation et l’entretien de la ligne TGV entre Tanger et Kénitra (200 km). En principe cette liaison devrait être opérationnelle en 2013. Par ailleurs, il faut noter la forte présence d’Alstom dans le secteur de l’énergie. En juillet dernier, un contrat a été signé permettant à l’opérateur français de participer à l’équipement et la maintenance de la future centrale thermosolaire d’Aïn Béni Mathar située dans la région d’Oujda.


    Leconomiste

     
  2. sahame

    sahame only god can judge me!!!

    J'aime reçus:
    35
    Points:
    0
    là ou sarko passe, ALSTOM gagne un marché!!
     

Partager cette page