Anelka va s'en aller et règle ses comptes

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 5 Décembre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Nicolas Anelka, désormais officiellement en marge du groupe de Chelsea, partira au mercato. Mais dans un court communiqué publié samedi soir, il a laissé filtrer un certain agacement et taclé nommément... Philippe Troussier, qu'il pourrait retrouver en Chine.

    Nicolas Anelka transféré en janvier au Shanghai Shenhua ? Pas si vite... Le Français "sait" où il mettra les pieds le lundi 2 janvier. Mais il ne veut pas encore officialiser sa destination future, même si le club chinois est une option très sérieuse sur laquelle la presse écrit depuis plusieurs jours. Si l'attaquant de Chelsea a pris l'initiative d'un communiqué samedi soir, c'est pour confirmer ce que qu'André Villas-Boas avait dit plus tôt dans la journée suite à une fuite du Sun : oui, il évolue désormais en marge du groupe pro à Chelsea et il ne lui reste plus que quelques semaines avant de quitter Londres. Exprimé en langage diplomatique, le manager du club a indiqué qu'Anelka avait désormais "des horaires d'entraînement différents".

    "Le club qui traverse un moment difficile a décidé de faire avec les joueurs du futur Chelsea et comme je suis un grand professionnel, j’accepte cette décision" commente Anelka dans un court texte paru sur son site officiel. "Les conversations ont été honnêtes et très frontales et directes avec les joueurs, avait expliqué Villas-Boas quelques heures plus tôt, en parlant aussi du défenseur Alex, soumis au même régime. Les joueurs ont émis le souhait de partir et ont déposé des demandes de transfert depuis déjà un certain temps. Elles ont été acceptées mais cela ne veut pas dire que cela va forcément se produire". "Nous avons décidé de leur assigner des horaires d'entraînement différents", a-t-il ajouté.


    Anelka : "Vous ne pouvez pas vous passer de moi"

    Au-delà de l'info, Anelka a manifesté un agacement évident sur tout ce qui se dit sur lui, par le ton et les termes de son communiqué. Jugez plutôt cette ouverture : "Je ne joue pas, je ne parle pas mais je suis forcé de constater que vous n’arrivez pas à vous passer de moi… Donc je me permets de réagir si cela ne vous dérange pas trop." Le banni de la Coupe du monde 2010 vise explicitement Philippe Troussier dans son commentaire. "Je ne connais pas Troussier mais j’ai toujours fait et assumé mes choix et je n’ai jamais attendu ses conseils. Donc qu’il ne s’inquiète pas pour moi..."

    Anelka semble ne pas avoir supporté l'analyse de sa situation faite par celui qui est devenu l'entraîneur d'un autre club chinois, les Shenzen Ruby. Informe de l'intérêt de Shangaï, Troussier lui avait conseillé d'aller voir plutôt du côté des Etats-Unis. "Je me suis renseigné, disait-il récemment, cité par le 10 Sport. Pas par intérêt car mon club n’a pas vraiment envie de mettre autant d’argent sur un joueur ni même l’envie de le recruter, mais par curiosité. On m’a répondu qu’il était à l’écoute des propositions, que l’Asie était une possibilité. Je sais que ce club de Shanghaï connaît des difficultés financières. (...) Aller là-bas serait une erreur. Je pense que la MLS serait un challenge qui lui conviendrait beaucoup mieux." S'il n'y avait rien entre Anelka et Shangaï, Nico, 32 ans, arrivé à Chelsea en janvier 2008, ne se serait certainement pas énervé comme ça.

    Eurosport
     

Partager cette page