Antarctique : la redoutable traversée du passage de Drake

Discussion dans 'Bibliothèque Wladbladi' créé par titegazelle, 19 Mars 2014.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    [​IMG]
    AFP

    Des vagues furieuses de 10 m de haut, des vents violents et glacés : nous sommes en plein passage de Drake dans l'Océan Austral entre la Terre de feu et l'Antarctique, l'une des zones maritimes aux pires conditions météorologiques.


    Après 43 heures interminables sur une mer indomptable qui donne la nausée même aux marins les plus expérimentés, l'équipage et les journalistes à bord du bâtiment "Ary Rongel" de soutien de la Marine brésilienne obtiennent leur récompense.

    Sous un ciel encore clair à la nuit tombante, d'imposantes montagnes couvertes de neige et de majestueux glaciers bleus pointent à l'horizon, révélant les premiers contours de l'île du Roi-George, sur l'archipel des Shetland du sud, où est installée la base brésilienne.

    "C'est une émotion très grande. Le paysage est fantastique, on respire un air très pur, on voit des animaux différents comme des manchots et des phoques. Cela compense la nostalgie de la famille et la traversée", déclare à l'AFP le maître Adilson Pinheiro, depuis 25 ans dans la Marine.


    Le bateau transporte du personnel, du matériel et des provisions pour la Base Comandante Ferraz, qui concentre les efforts scientifiques du Programme Antarctique brésilien.

    Inaugurée en 1984, la station est installée dans des modules provisoires dans l'attente des nouveaux locaux, après l'incendie qui l'a complètement ravagée et fait un mort en 2012.

    - Une nature magnifique et hostile -

    Le passage de Drake,* long de 1.000 km, représente les trois quarts du voyage depuis Punta Arenas au Chili, jusqu'à l'Antarctique.

    "Le passage de Drake est redouté et l'un des plus difficiles au monde, si ce n'est le pire. D'ouest en est, il reçoit beaucoup de vents, de fronts froids, sans barrières physiques pour bloquer les vagues qui en été (austral) peuvent atteindre de 8 à 10 m de haut. Mais les mers calmes n'ont jamais formé les bons marins", explique le capitaine Ricardo Magalhaes, 31 ans, spécialiste en navigation en service depuis 14 ans.

    C'est justement son homonyme, le portugais Fernando de Magalhaes (Magellan en français), qui fut le premier à réussir l'exploit d'effectuer toute la traversée entre l'Atlantique et le Pacifique en 1520. Il était financé par la couronne espagnole, alors en quête d'une nouvelle route commerciale.

    Après de nombreuses nuits sans sommeil ou presque, entre prises de comprimés contre le mal de mer et plusieurs objets cassés dans le tangage incessant du navire, c'est une envolée de damiers du Cap qui donne la bienvenue aux passagers émerveillés de l'Ary Rongel.

    Le trajet depuis la Patagonie chilienne vers l'Antarctique, qui a duré quatre jours, révèle une nature à la fois magnifique et hostile.

    Au début, les eaux sont tranquilles. Le bateau passe par le détroit de Magellan et progresse plus au sud sur les canaux chiliens, un parcours de 600 km qui demande 30 heures.

    Ce couloir est connu aussi comme "l'Avenue des glaciers" en raison des énormes masses de glace qui, en dépit du dégel, s'accumulent encore sur les montagnes en cette fin d'été patagonien.

    De là, l'Ary Rongel poursuit sa route par le périlleux passage Richmond jusqu'à celui de Drake qui marque la rencontre des océans Atlantique et Pacifique.

    - Routine militaire -

    La routine à bord de l'Ary Rongel, appelé "le géant rouge" par son équipage, est rythmée par la discipline militaire. La journée commence à 7H00 par le premier des quatre repas pris à heures fixes.

    Communiqués, activités et informations comme la température ou le temps estimé de résistance d'un homme s'il tombe à la mer, sont transmis par haut-parleurs.

    Le navire compte 82 membres d'équipage, tous militaires. Ils exercent diverses fonction de cuisinier à pilote, mécanicien, plongeur, aumônier ou commandant. Un total de 23 civils -scientifiques et journalistes- complètent les 105 places à bord du navire.

    A chaque mission logistique d'appui du Programme en Antarctique, les militaires restent à bord d'octobre à avril et font cinq voyages.

    Outre l'Ary Rongel, le bâtiment Almirante Maximiano offre aussi un appui logistique aux recherches en acheminant provisions et équipements et en récupérant les ordures.

    Des avions Hercules C130, de l'armée de l'air, apportent leur soutien logistique également avec des vols programmés qui partent et arrivent à la Base Eduardo Frei, du Chili, dotée d'une piste d’atterrissage dont ne dispose pas la station brésilienne.


    Mise à jour : mercredi 19 mars 2014 11:49 | Par AFP
    Antarctique: la redoutable traverse du passage de Drake - M6info by MSN

    ___________________________

    Passage de Drake

    Le passage de Drake est la partie de l'océan Austral située entre l'extrémité sud de l'Amérique du Sud (Terre de Feu) et l'Antarctique. Elle relie l'océan Austral, le sud-est de l'océan Pacifique et le sud-ouest de l'océan Atlantique (mer de la Scotia). C'est une des zones maritimes qui connaît les pires conditions météorologiques. Le passage a été baptisé en l'honneur de l'explorateur et corsaire britannique du XVIe siècle Sir Francis Drake.

    [​IMG]

    [​IMG]
    Le passage de Drake entre l'Amérique du Sud et l'Antarctique.
    Description : Drake Passage - Lambert Azimuthal projection.
    Date : 11 mars 2005
    Source : Travail personnel
    Auteur : User:Geo Swan
    Autorisation : Moi, propriétaire du copyright de cette œuvre, la place dans le domaine public.
    Ceci s'applique dans le monde entier.
    Dans certains pays, ceci peut ne pas être possible ; dans ce cas :
    J'accorde à toute personne le droit d'utiliser cette œuvre dans n'importe quel but,
    sans aucune condition, sauf celles requises par la loi.
    Ce fichier est disponible selon les termes de la licence
    Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.5 générique
    ____________________

    [​IMG]
    Description : Carte du passage de Drake montrant les points A, B, C, D, E et F
    mentionnés dans le Traité de Paix et d'Amitié entre l'Argentine et le Chili de 1984.
    Date : 19 novembre 2006
    Source : GMT (OMC) fond de carte modifiée par Giovanni Fattori
    selon Tratado de Paz y Amistad de 1984.
    Auteur : GMT (OMC) base map modified by Giovanni Fattori
    Autorisation : Licence libre
    Ce fichier est disponible selon les termes de la licence
    Creative Commons paternité – partage à l’identique 3.0 (non transposée).
    ____________________

    [​IMG]
    Profil bathymétrique avec la salinité et la température des eaux de surface.
    Description : Profil à travers le passage de Drake entre l'Amérique du Sud et la péninsule Antarctique. Principales caractéristiques morphologiques dans la mer profonde sont présentés comme la dorsale océanique milieu (Ouest-Écosse Ridge), la séparation de la plaque antarctique de la plaque sud-américaine. Les îles du Sud sheltland appartiennent à une bande de l'île, résultant de la subduction de la plaque Pacifique sous la plaque de l'Antarctique. À l'arrière son bassin, c'est à dire le détroit de Bransfield, des volcans sous-marins ont été trouvés.
    Le graphique du haut montre la salinité (parties par mille) et de la température des eaux de surface mesurée le long d'une piste de vitesse. Le front polaire est une caractéristique océanographique qui se caractérise par un changement brusque de température d'environ un degré.

    Date : 20 juin 2007
    Source : Travail personnel
    Auteur : Hannes Grobe, Alfred Wegener Institute for Polar and Marine Research
    Autorisation : Travail personnel, share alike, attribution required
    (Creative Commons CC-BY-SA-2.5)
    Ce fichier est disponible selon les termes de la licence
    Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.5 générique
    ____________________

    Pays côtiers : Chili, Argentine, Antarctique
    ____________________

    Le premier bateau dont la traversée du passage de Drake est mentionnée est l'Eendracht du capitaine Willem Schouten en 1616.

    Le passage, dont la largeur est d'environ 650 km, constitue la plus courte distance entre l'Antarctique et les autres terres du monde. On considère parfois que la frontière entre les océans Atlantique et Pacifique est sur la distance la plus courte entre le cap Horn et l'île Snow (à 260 km au nord de la partie continentale de l'Antarctique). Pour d'autres, la frontière est située sur le méridien qui passe au cap Horn. Les deux frontières sont entièrement dans le passage de Drake.

    Le passage de Drake ne comporte qu'une seule terre, les petites îles Diego Ramirez, située à environ 100 km au sud-ouest du cap Horn. Il n'y a pas de terres aux latitudes du passage de Drake dans les autres parties du monde ce qui permet au courant qui fait le tour de l'Antarctique, le courant circumpolaire antarctique, de circuler librement (son débit est environ 600 fois celui de l'Amazone).

    La faune du passage de Drake est notamment constituée de baleines, de dauphins et de nombreux oiseaux de mers (pétrel géant, albatros, manchots…).

    Certaines références plus anciennes l'appellent le détroit de Drake.

    ____________________
    Nom de la page : Passage de Drake
    Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.
    Source : Article Passage de Drake de Wikipédia en français (auteurs)
    Les textes sont disponibles sous licence
    Creative Commons paternité partage à l’identique
    ____________________

    Francis Drake

    Sir Francis Drake, né vers 1540 à Tavistock (Devon) et mort le 27 janvier 1596, est un corsaire, explorateur, esclavagiste et homme politique anglais du XVIe siècle. Drake effectue la deuxième circumnavigation de la Terre, entre 1577 et 1580.

    La reine Élisabeth Ire d'Angleterre le fait chevalier en 1581. Il est commandant en second de la flotte anglaise qui affronte l'Invincible Armada espagnole en 1588. Il meurt de la dysenterie en janvier 1596 après l'attaque avortée de San Juan à Puerto Rico.

    De son vivant, ses exploits sont légendaires, faisant de lui un héros aux yeux des Anglais alors qu'il n'était considéré que comme un pirate par les Espagnols, qui l'avaient surnommé «El Draque» ou «El Dragón». Le roi d'Espagne Philippe II aurait même offert une récompense de 20 000 ducats soit environ 4 millions de £ pour sa capture mort ou vif.

    ______________________

    Si la vie de l'explorateur Drake vous intéresse, je la posterai à la Bibliothèque Wladbladi car le sujet contient beaucoup de faits historiques relatifs aussi bien à ses exploits qu'à la guerre de 1585-1604 entre l'Angleterre et l'Espagne.[06c]
     
  2. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    ahjh que j'aimerai faire de l'exploration
     
    titegazelle aime ça.
  3. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    7ta ana j'aime bien les voyages instructifs :D
    Tu ne m'as pas dit si ça t'intéresse :p
     
  4. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    tout ce que tu poste fih de l'intérêt tu n'a pas besoin de demander [20h]
     
    titegazelle aime ça.
  5. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    witek witek witek Rabbi ikhallik lya ya Weld 3ommi la3ziz
    Ok, j'ai presque fini l'article "Nomenclature des cyclones tropicaux" et je m'attaque à Drake :p
    Merci [20h]
     
    RedEye aime ça.

Partager cette page