Appel à la diversification des ressources énergétiques au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par imadici, 31 Octobre 2006.

  1. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Les participants au débat national sur l'énergie ont appelé, lundi à Skhirat, à la diversification du bouquet énergétique au Maroc en améliorant la part des énergies renouvelables dans le but de réduire la dépendance énergétique du pays.

    [​IMG]

    Les intervenants à la séance de clôture de cette rencontre, tenue sous le thème "Enjeux, défis et orientations de la politique énergétique au Maroc", ont souligné l'importance de promouvoir les énergies renouvelables à travers des mesures institutionnelles, incitatives et techniques.

    Evoquant la dimension institutionnelle et réglementaire, les participants ont appelé à l'adoption d'une loi-cadre portant sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.


    Ils ont aussi souligné l'importance d'adopter des mesures incitatives visant à encourager l'investissement à la fois national et étranger dans le secteur des énergies renouvelables, en plus de la mise en place d'un dispositif fiscal favorable.
    Concernant l'aspect technique, les intervenants ont mis l'accent sur l'importance d'encourager la recherche-développement portant sur ce secteur, d'introduire les énergies renouvelables dans les programmes de formation et de mener des campagnes de sensibilisation sur l'importance de ce secteur.

    Les participants, qui ont estimé que l'énergie est un vecteur essentiel de développement économique, ont appelé à assurer la sécurité l'approvisionnement en produits énergétiques. Ils ont en outre insisté sur la nécessité de prendre en considération la protection de l'environnement dans le diversification des ressources énergétiques.

    Par ailleurs, les intervenants ont souligné l'importance de développer le secteur de l'électricité en activant l'approbation de la loi relative à la libéralisation et à la modernisation de ce secteur. Ils ont recommandé, dans ce sens, de s'inspirer des expériences des pays qui ont déjà libéralisé ce secteur.

    Intervenant lors de cette séance de clôture, le ministre des énergies des mines, M. Mohamed Boutaleb, a souligné l'importance que revêt cette rencontre dans la mesure où elle constitue la première du genre dédiée à la question de énergétique.

    Le ministre a également rappelé les grandes lignes de la stratégie du gouvernement dans le secteur de l'énergie, mettant l'accent sur les réformes entreprises dans ce domaine et les projets en cours visant l'amélioration de la compétitivité de ce secteur afin de relever le défis de la mondialisation.

    Il a également appelé à la mobilisation des efforts de tous les acteurs concernés pour la réussite de cette stratégie.

    Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le débat national sur l'énergie a été l'occasion pour traiter, sous forme de trois ateliers, de plusieurs sujets se rapportant à "La sécurité d'approvisionnement', au "Secteur de l'approvisionnement" et aux "Energies renouvelables et l'efficacité énergétique".

    MAP
    http://www.menara.ma/infos/includes/detail.asp?lmodule=Economie&article_id=11826
     

Partager cette page