Apple a 10 ans de retard en matière de sécurité par rapport à Microsoft

Discussion dans 'High tec' créé par RedEye, 3 Mai 2012.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    «Apple a 10 ans de retard en matière de sécurité par rapport à Microsoft», selon le PDG de Kaspersky

    La rançon du succès d’un système d’exploitation est le ciblage de plus en plus élevé de celui-ci par les pirates.
    Mac OS X d’Apple dont la part de marché devient beaucoup plus significative verra le nombre d’attaques par les cybercriminels croitre, selon Eugène Kaspersky, le fondateur et PDG de l’éditeur des solutions de sécurité éponymes.

    Lors d’une interview pendant l’événement Info Security 2012 de Londres, le PDG de Kaspersky a déclaré qu’Apple devrait changer sa façon de réagir face aux logiciels malveillants comme Flashback qui a infecté en début du mois près de 600 000 ordinateurs Mac.
    « Je pense qu’Apple est en retard de 10 ans par rapport à Microsoft en terme de sécurité », a déclaré Kaspersky. « Pendant de nombreuses années, j’ai toujours dit qu’en terme de sécurité, il n’y a pas de grande différence entre Mac et Windows ».

    L’écosystème Mac fera face aux mêmes problèmes de sécurité que Microsoft il y a de cela plusieurs années. « Apple est maintenant dans le même monde où Microsoft a été il y a une décennie » note Kaspersky. « Nous nous attendons maintenant à voir de plus en plus les cybercriminels tirer parti du succès de Mac. Ils [Apple] comprendront très vite qu’ils ont les mêmes problèmes que Microsoft avait il y a 10 ou 12 ans ».


    L’expert en sécurité estime donc qu’Apple devrait revoir son cycle de mise à jour, et investir davantage dans des audits de sécurité pour ses logiciels. « C’est ce que Microsoft a fait dans le passé après des incidents comme Blaster et les vers complexes qui ont infecté des millions d’ordinateurs. Ils ont fait beaucoup d’efforts pour vérifier le code afin de trouver des erreurs et des vulnérabilités. Maintenant il est temps pour Apple d’en faire autant » conclut Kaspersky.


    Sources : Developpez.com - Computer Business Review
     

Partager cette page