Arnaque SMS au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 16 Octobre 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Le SMS est devenu à canal à haut risque au Maroc. Et pour cause, de plus de en plus d’arnaques s’opèrent via cet outil de communication intuitif et économique.

    Récemment, les abonnés de Maroc Telecom et Méditel reçoivent des SMS les invitant à participer dans des tombolas avec des lots à gagner attractif (voyage, moutons et boulot). La dernière en date est l’offre envoyée par le numéro 1919 de Méditel hébergé chez une société espagnole.


    Que font les opérateurs, qui octroient l’autorisation de tels numéros surtaxés, pour protéger leurs consommateurs ? Aujourd’hui : rien. Pour sa part, l’autorité de régulation, l’ANRT, adopte une position en « mode silence » !

    Or, la protection des 13 millions de consommateurs s’impose. Comment ? Au préalable, il faut mettre à la disposition du grand public la possibilité d’accéder en ligne ou bien à travers les services clients des opérateurs à une sorte d’annuaire de tous les numéros SMS et audiotel avec des informations sur leurs gestionnaires.

    Le SMS peut aussi être une source d’information, puisqu’à travers un code contact, il est possible de recevoir l’information sur tous les numéros SMS.


    La lutte anti-spam pour SMS est également un droit basique pour les utilisateurs de GSM. Il faut i mposer à tous les prestataires qui envoient des SMS Push d’offrir aux clients la possibilité de se désinscrire gratuitement et de ne plus recevoir de SMS de leurs serveurs par l’envoi d’un simple SMS non surtaxé avec le message STOP.

    Enfin, il est nécessaire de prévoir des sanctions en cas de non communication du tarif du SMS surtaxé dans les messages publicitaires.

    L’autorité de régulation, ne doit pas nécessairement attendre une requête de citoyens victimes de fraudes. Elle doit mettre en place des mécanismes pour parer à ce genre d’arnaques et renforcer le contrôle des opérateurs, les premiers fournisseurs des services à valeur ajoutée autour du SMS.

    A défaut, le marché à fort potentiel de SMS surtaxé risque d’être décrédibilisé à force d’arnaques.

    Source - Maroc-It.Com
     

Partager cette page