Arsenal est hors course

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 9 Mai 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]



    Alors qu'il pouvait profiter du choc MU-Chelsea, Arsenal a craqué sur la pelouse de Stoke City (3-1) lors de 36e journée de Premier League. Une semaine après avoir dominé Manchester United, les Gunners perdent leurs derniers espoirs de titre et devront sans doute se contenter de la 3e place.

    STOKE CITY - ARSENAL : 3-1
    Buts : Jones (28e), Pennant (40e), Walters (82e) pour Stoke et Van Persie (81e) pour Arsenal

    Pour la première fois cette saison, Stoke s'est imposé face à l'un des trois premiers du Championnat. Rigoureux, patients et efficaces, les Potters ont fait tomber Arsenal en prenant le contre-pied du jeu des Gunners, basé sur un pressing haut et un milieu technique. Les coéquipiers de Jones ont profité de ce match, sans autre véritable enjeu pour eux que celui de ravir le Britannia Stadium, pour préparer de la meilleure façon la finale de la Cup face à Manchester City (le 14 mai).


    Le même Manchester City va dorénavant occuper aussi les esprits des joueurs d'Arsenal, puisque les Citizens, à cinq points avec un match en retard, peuvent encore ravir aux Gunners la troisième place, directement qualificative pour la Ligue des Champions. Les hommes d'Arsène Wenger espéraient mettre la pression sur Chelsea, qui affronte ce dimanche Manchester United. C'est finalement dans le rétroviseur qu'ils doivent regarder.

    City dans le rétroviseur

    La faute à une équipe de Stoke bien organisée. Sa défense très regroupée, peu portée sur le pressing, a donné le sentiment aux Gunners qu'ils maîtrisaient le match. Ce n'était qu'une impression, puisqu'Arsenal devra attendre la 58e minute et une volée écrasée de van Persie pour enregistrer sa première frappe cadrée. Stoke n'en demandait pas tant. Sans se précipiter, les Potters ont trompé deux fois la vigilance des Gunners en première mi-temps, grâce à un précieux travail de Pennant, passeur décisif sur le but de Jones (28e) et buteur ensuite (40e).

    Les entrées de Chamakh et Bendtner à la pause ont vivifié le jeu d'Arsenal. Remuants et entreprenants, les deux attaquants ont secoué leur équipe. Van Persie, replacé dans un rôle de meneur, a pensé relancer les siens (81e) après son 16e but en 15 matches, le 8e en autant de déplacements. Mais Stoke, aussi solide dans le jeu que moralement, a enfoncé les Gunners une minute plus tard par l'intermédiaire de Walters (82e).

    Les Potters ont sanctionné une équipe d'Arsenal très imprécise, qui a perdu bêtement un grand nombre de ballons, à l'image de la passe manquée de Ramsey qui a amené le but de Pennant (40e). Plusieurs joueurs, comme Walcott et Arshavin (remplacé à la mi-temps) ont été transparents. Les Gunners ont pâti des absences notamment de Nasri et Fabregas, deux maîtres à jouer que l'enthousiasme et la fraîcheur de Ramsey et Wilshere n'ont pu faire oublier...


    Eurosport
     

Partager cette page