Aston Villa - Arsenal : 2 - 4 ; Arsenal, la victoire en tremblant

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 27 Novembre 2010.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Arsenal s'est fait quelques frayeurs avant de signer une victoire à Aston Villa (2-4) qui permet aux Gunners de se relancer après le revers subi contre Tottenham. Robert Pires, qui effectuait ses premiers pas sous les couleurs des Villans, a joué la première mi-temps face à son ancienne équipe.

    Frayeur est un mot qui rime bien avec Gunner. Une semaine après la défaite concédée contre Tottenham samedi dernier (2-3) après avoir mené 2-0, les joueurs d'Arsenal se sont encore faits peur cet après-midi sur la pelouse d'Aston Villa malgré la victoire (2-4). Andreï Arshavin, Samir Nasri, Marouane Chamakh et Jack Wilshere ont été les artisans du succès obtenu à Villa Park, terre où le club londonien ne s'est plus incliné depuis 1998 en Premier League.

    A la mi-temps, les hommes d'Arsène Wenger semblaient pourtant lancés vers une journée tranquille à Birmingham. Supérieurs dans tous les compartiments du jeu et impressionnants dans leur expression collective en première période, les Gunners ont pris leur temps avant de concrétiser cette domination au tableau d'affichage, malgré pléthore d'occasions. Auteur d'un match de toute beauté, Arshavin a débloqué la situation, trompant Brad Friedel d'une frappe vicieuse à ras de terre après un petit numéro sur la gauche (0-1, 39e). Dans la foulée, le Russe a trouvé Nasri sur corner. Le Français a repris l'offrande de volée et inscrit son sixième but de la saison en championnat (0-2, 45e).

    Les vieux démons des Gunners ont refait surface

    Revenus des vestiaires sans Robert Pires, aligné en soutien de John Carew pour sa première titularisation avec Aston Villa et sorti à la pause après 45 minutes où il n'a pas eu l'opportunité de s'illustrer, mais avec de bien meilleures intentions, les joueurs de Gérard Houiller ont ravivé dans l'esprit des Gunners le douloureux souvenir du revers face aux Spurs la semaine passée. Ciaran Clark a profité de l'apathie de la défense 100% française d'Arsenal (Sagna, Squillaci, Koscielny, Clichy) pour la sanctionner d'un tir du gauche venu se loger dans la lucarne de Lukasz Fabianski (1-2, 52e). A peine semé, le doute a été vite dissipé, Chamakh, meilleur buteur de son équipe avec sept réalisations, redonnant de l'air à Arsenal d'un petit pointu du droit (1-3, 56e).


    Mais les Londoniens manquent décidément de maîtrise cette saison, une carence qui leur a déjà coûté de nombreux points et qui pourrait être rédhibitoire dans la course au titre. Clark, de nouveau lui, a réduit l'écart une seconde fois suite à un corner d'Ashley Young (2-3, 71e). Pendant vingt minutes, la tension est apparue sur les visages des joueurs et du staff d'Arsenal, inquiets à l'idée de revivre un scénario déjà connu. Wilshere a délivré tout ce petit monde dans les arrêts de jeu, venant catapulter de la tête le cuir dans le but de Friedel sur un service parfait de Chamakh (2-4, 90+3). Arsenal, qui a obtenu son cinquième succès consécutif à l'extérieur en championnat, a relancé la machine après une semaine compliquée. Mais a encore montré des errements qu'il faudra rapidement gommer.


    Eurosport
     
  2. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Chamakh encore buteur et passeur bravo le marocain qui représente bien le joueur marocain
     
  3. anasamati

    anasamati Accro

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    J'ai vu le match, il a bien joué, il a une grande marge d'amélioration
     

Partager cette page