Athlétisme: Gay se rassure pour son retour, Rudisha brille à New York

Discussion dans 'Autres Sports' créé par ouldsahra, 10 Juin 2012.

  1. ouldsahra

    ouldsahra Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Le sprinteur américain Tyson Gay a effectué un retour rassurant, après un an sans compétition en raison d'une blessure, samedi à New York, où le Kényan David Rushida a fait exploser le chrono sur 800 m lors de la sixième étape de la Ligue de diamant d'athlétisme.

    [​IMG]

    Rushida a signé une des quatre meilleures performances mondiales de la saison réalisées samedi à l'Icahn stadium, avec l'Américaine Sanya Richards-Ross sur 200 m (22.09), la Brésilienne Fabiana Murer à la perche (4,77 m) et la Sud-Africaine Sunette Viljoen au javelot (69,35 m).

    En 1 min 41 sec 74/100, le Kényan a terminé à seulement 73/100 de son record du monde en courant quasiment l'intégralité du dernier 400 en solo.

    "Je savais que j'allais aller vite", a dit le Kényan, "je me sentais tellement bien qu'à la fin j'ai décidé de pousser. Je suis presque dans ma meilleure forme. Je voulais vraiment faire quelque chose de spécial ici."

    Sans opposition de valeur, Gay a remporté le 100 m "B" en 10 sec 00/100 (vent: -1,5 m/s), avec un départ correct et en relâchant un peu avant la ligne.

    Quelques heures plus tard, le champion du monde en titre Yohan Blake n'a pas marqué les esprits en s'imposant en 9.90 (vent: +0,7 m/s) après avoir été poussé dans ses retranchements par le Trinidadien Keston Bledman.

    "Je ne suis pas satisfait car en général je ne m'attends pas à avoir quelqu'un à côté de moi à la fin de la course, a dit le Jamaïcain. Après tout, je suis +la Bête+ (son surnom)... Je n'étais pas content."

    "Mais je veux continuer à gagner mes courses, y compris aux sélections jamaïcaines, c'est important pour la confiance", a-t-il ajouté.

    Le ton était plus léger chez Gay, soulagé par sa prestation après 352 jours sans compétition en raison d'une blessure l'ayant contraint à une opération de la hanche droite et à une longue rééducation.

    Richards-Ross en trombe

    Lancé depuis des mois dans un contre-la-montre pour être prêt à temps pour les sélections américaines aux jeux Olympiques (à partir du 21 juin), le triple champion du monde 2007 est en passe de réussir son pari.

    "Cela fait du bien de revenir, je me suis bien senti", a réagi le deuxième homme le plus rapide de l'histoire sur la ligne droite (9.69). "C'est un temps pas mal étant donné le vent, cela ferait à peu près 9.90 sans vent de face."

    "Je n'ai pas eu mal pendant la course mais j'ai toujours des douleurs à la hanche, je fais avec", a-t-il confié. "Au niveau de la confiance, ça va."

    Le sprinteur du Kentucky ne semble pas inquiet de son retard chronométrique sur Usain Bolt (9.76) et Blake, qui affichait 9.84 avant New York.

    "J'ai encore le temps d'arriver à leur niveau. Dans deux courses, je serai déjà plus tranchant que ça", a assuré Gay, qui tentera de décrocher à Londres sur 100 m sa toute première médaille olympique, à bientôt 30 ans.

    Sur 400 m, le Dominicain de 18 ans Luguelin Santos continue d'être la révélation de l'année: il a dominé sur 400 m (45.24) l'Américain Jeremy Wariner, champion olympique 2004, qui va de déception en déception.


    Sur le tour de piste, le Sud-Africain Oscar Pistorius a échoué (46.14) sur les minimas olympiques et n'a plus qu'une seule occasion de les faire.

    Deux Américaines en quête d'un possible doublé aux jeux Olympiques ont connu des fortunes diverses.

    Allyson Felix, obsédée par l'or du 200 m à Londres, a fini 4e sur 100 m à 15/100 de la gagnante, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.92), championne olympique, qui a battu la championne du monde Carmelita Jeter (3e).

    Sanya Richards-Ross, reine du 400 m, a signé la MPM 2012 sur 200 m (22.09). Il s'agit de son meilleur chrono personnel sur la distance, une semaine après avoir réalisé à Eugene (Oregon) son meilleur temps sur 400 m depuis trois ans. "Je suis très très contente, j'espère avoir prouvé à mon entraîneur que je peux tenter le doublé aux sélections (américaines)", a-t-elle indiqué.

    Source : Libération.fr
     
  2. ouldsahra

    ouldsahra Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Lors de ce meeting, le Marocain Fouad El Kaam a occupé la sixième place du 1500 mètres en réalisant le temps de 3.36.68.

    Ce 1500 mètres a été remporté par l'Américain Bernard Lagat (3.34.63) suivi par le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3.34.73) et l'autre Américain David Torrence (3.35.48).
     

Partager cette page