Athlétisme : Une nouvelle stratégie pour développer le secteur

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 13 Novembre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    On s’attendait suite aux échecs successives de l’athlétisme national et à la perte de notre place sur l’échiquier international, à ce que la fédé dirigée par Ahizoune présente une véritable stratégie de développement du secteur qui fait la fierté de tous les Marocains depuis quelques décennies. Après une période de tâtonnements, il semble que la FRMA s’est convaincue que seul un travail de longue haleine et en profondeur pourrait donner les résultats escomptés. On décida d’aller vers les bases et travailler avec les clubs au lieu d’opérer par le haut comme ce fut le cas lors des années précédentes où l’on comptait sur l’effort de quelques athlètes sans développer réellement le secteur.
    On a eu alors les périodes fastes de Aouita et Skah, puis l’époque de Guerrouj mais l’athlétisme national dans toutes ses composantes n’a pas progressé. Ni la formation technique, ni l’encadrement des athlètes, ni la progression dans certaines épreuves n’ont été réalisés. Seul le demi-fond et le marathon ont pu offrir quelques sursauts de fierté, mais on est loin d’avoir un athlétisme structuré susceptible de réaliser des exploits ou du moins des résultats probants dans la continuité. Il est clair que la politique élitiste de l’Institut national a démontré ses limites et même ses tares. Cette instance est devenue à une certaine époque, un lieu du dopage, de dépravation et un tremplin pour aller se faire naturaliser dans les pays du Golfe. Dernièrement, la FRMA, et suite à de longues concertations avec certains spécialistes nationaux et internationaux, s’est décidée à aller droit au but en optant pour une stratégie de proximité. La fédé gérée par le président de l’opérateur historique des télécoms a décidé de lancer son projet intitulé «Caravane de prospection». Cette opération, dirigée par l'ancien champion olympique Brahim Boutayeb en collaboration avec une pléiade de cadres nationaux et directeurs techniques régionaux, verra la participation effective de tous les départements concernés, dont les ministères de l'Intérieur, de la Jeunesse et des Sports, de l'Education nationale et de la Santé, ainsi que des ligues régionales et des clubs qui leur sont affiliés. Elle consiste, avec l’aide des clubs et des ligues, à aller à la quête et la découverte d’athlètes en herbe pour les confier aux clubs qui les encadreront et permettront aux meilleurs de rejoindre les Centres régionaux gérés par les ligues qui en feront de même avant de les orienter vers un niveau national dans les académies ou les centres de formation à l’échelle nationale et si nécessaire internationale. Pour donner plus de chance de réussite à cette opération d’envergure qui concernera environ 90 clubs et toutes les ligues du Royaume, ladite Caravane comportera 21 escales à travers le pays. Dans un premier temps, Khénifra aura le privilège d’accueillir le lancement de cette manifestation le 18 novembre prochain. Les préparatifs vont bon train et les autorités locales, le département de tutelle et le club Chabab Atlas Khénifra travaillent activement pour accueillir comme il se doit la Caravane fédérale. A signaler que la Fédération avait au préalable signé des contrats avec les clubs qui seront impliqués dans cette formation. Un cahier des charges spécifie que le club choisi s’occupera de la formation des athlètes entre 12 et 17 ans et devra également préparer l’accueil de l’équipe fédérale en respectant les normes fédérales de la compétition. Il est dit également que la fédé formera les formateurs du club et octroiera une subvention pour cette opération. Cependant, celle-ci nécessite des ressources humaines capables de mener à bien un projet d’envergure aux côtés du champion Boutayeb.
    On a constaté lors des préparatifs à Khénifra qu’il existe des incompétences qui sèment la zizanie en collaborant avec des clubs et en marginalisant le CAK qui avait signé pourtant le protocole du projet avec la fédé. Reste à dire que cette opération se poursuivra jusqu'au mois de mars prochain, a fait savoir Boutayeb, précisant que la Caravane de prospection, qui fera 21 visites à travers le Royaume, se rendra, après Khénifra, à Benguérir, Tahannaout, Fès, Benslimane et Khémisset.







    Source : libe.ma

     

Partager cette page