Atlanta: Clôture anticipée fort probable

Discussion dans 'Economie' créé par tarix64, 2 Octobre 2007.

  1. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0

    · Les souscriptions démarrent aujourd’hui


    · Le marché prédit un grand succès


    Mohamed Hassan Bensalah, le PDG du groupe Holmarcom, peut se préparer déjà à savourer la réussite de l’introduction en Bourse de sa filiale Atlanta.
    Quasiment tous les analystes de la place s’accordent à dire que l’opération sera largement sur-souscrite même s’ils n’avancent aucun chiffre. Ils prédisent également que les souscriptions seront fermées dès la fin de la deuxième journée, c’est-à-dire, mardi 2 octobre. Cette possibilité de clôture anticipée a été mise en place pour éviter une très faible allocation si la demande est trop forte. Cette clôture interviendra éventuellement sur recommandation du conseiller financier et coordinateur global, CDG Capital, qui doit informer la Bourse des Valeurs de Casablanca le jour même avant 13 heures. Toutes les modalités de cette opération se passent sous le contrôle de la Bourse et du CDVM.
    Ce qu’il faut retenir, par contre, c’est que, même en cas de clôture anticipée, toutes les dates des étapes qui suivent resteront inchangées. Ainsi, la fixation du prix aura lieu le 11 octobre, celle de la remise des allocations aux membres du syndicat de placement le 12. Et enfin celle de la première cotation aura lieu le 16 octobre. «Nous nous attendons à ce que nos guichets soient pris d’assaut dès le premier jour», affirme le représentant d’un membre du syndicat de placement. En tout cas, l’opération alimente toutes les conversations. Les investisseurs, notamment institutionnels, ne cachent pas leur intention de souscrire le maximum autorisé dans la notice d’information. Ce qui laisse croire que la sur-souscription sera très forte pour cette tranche-là. Ceci donne à penser que les institutionnels, marocains ou étrangers, vont se porter acquéreurs dans les premières séances de la cotation du titre, s’ils trouvent des vendeurs, vu les barrières à l’entrée érigées dans la notice d’information.
    Par là, ils alimenteront une hausse. Pour rappel, concernant cette tranche, la distribution se fait au prorata de ce qui a été demandé. Il en va tout autrement pour la tranche III, celle des particuliers, résidents et non-résidents. La distribution se fait, comme pour la CGI, par itération: quelle que soit la demande de chacun, les souscripteurs recevront quasiment le même nombre de titres.
    Par ailleurs, les 201.144 actions réservées pour cette catégorie ont été autorisées pour un montant maximal de 1 million de DH (300.000 seulement pour la CGI), ce qui risque d’affaiblir le taux de satisfaction pour cette tranche, étant donné le nombre de souscripteurs potentiellement plus grand que la précédente IPO.
    leconomiste
     

Partager cette page