Attentats en Iraq: l’Arabie Saoudite et la Syrie responsables ?

Discussion dans 'Info du monde' créé par TALICE, 16 Décembre 2009.

  1. TALICE

    TALICE Bannis

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki est arrivé jeudi au Parlement afin d’y être auditionné après la série d’attentats qui a frappé mardi Bagdad faisant 127 morts.
    Il a été reçu par le vice-président chiite du Parlement Khaled al-Atiyya, l’un de ses proches, selon un journaliste de l’AFP sur place.

    Il s’agit d’une procédure exceptionnelle après la requête des députés de l’entendre ainsi que les ministres chargés de la sécurité après la vague d’attentats de Bagdad revendiqués par le réseau Al-Qaïda.

    La Constitution autorise une groupe de 25 députés à demander l’audition des ministres.
    “Le Parlement va auditionner aujourd’hui M. Maliki sur les récentes attaques”, a dit son conseiller de presse, Yassine Majid.

    M. Maliki a limogé la veille le chef des forces de sécurité de Bagdad, le général Abboud Qanbar. Il avait par ailleurs mis en garde ses adversaires contre une politisation de ces attentats.

    Alors que les élections législatives ont été fixées au 7 mars, M. Maliki doit faire face à une attaque en règle de ses adversaires qui entendent démontrer l’inanité de ses efforts pour rétablir l’ordre dans le pays.

    Le général Jihad al-Jabiri, directeur général des services de déminage de la police, a de son côté affirmé mercredi que les attentats avaient été perpétrés grâce à la complicité de Ryad et de Damas.

    ‘Cette opération nécessite beaucoup d’argent, qui est venu de Syrie et d’Arabie saoudite et ces pays étaient au courant” de ces transferts, a-t-il dit.


    Source
     

Partager cette page