Au personne qui vous manque

Discussion dans 'Vos poésies' créé par Misswalen, 11 Août 2007.

  1. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Je sais pas mais il fut un temps j'avais mis en place un concnour pour les poétes et francehement j'avais bien aimée car beaucoup de gens y avait participer et on a vait pu échanger différentes belle phrases.

    Et je sais pas mais de puis quelques temps je me sent poétes alors j'ai pensser mettre en place ce sujet qui réunira toute les poemes et belle phrase dédier a des personne qui vous manque, a des personne que vous avez perdu a des personnes que vous aimez tout simplement.

    Faite nous lire les belle phrase que vous on dis la personne qui vous aime ou que vous avez dis a la personne qui vous aimé

    :(


    Bonne rédaction a vous tous au plaisire de vous lire et relire

     
  2. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Hier
    Quand je suis née tu n'étais pas la
    J'ai appris à marcher tu n'était pas la
    Je suis tombé et toi toijours pas la
    Je me suis relévé et pleuré pendant des heures et toi encor et toujour pas la

    Aujourd'hui
    Je me suis levé tu n'es pas la
    J'ai appris a sourrire mais malgré sa tu n'es pas
    Je suis tomber malade et toi toujour pas la
    Je m'en suis pas remis et pas guerrie et toi encor et toujours pas la​

    Demain
    J'ouvrirai les yeux encor une fois et toi sera tu la
    j'apprendrai a t'aimé es ce que tu sera la
    Je serai encor malade et toi sera tu la
    Je m'en remétrai pas et guerrirai pas et toi es ce que tu sera la dis moi ​
     
  3. younessps2

    younessps2 Citoyen

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    38
    Alors al-Mitra dit : Parle-nous de l'Amour.
    Il leva la tête et regarda la foule sur laquelle un grand silence s'était abattu. D'une voix assurée, il dit:
    Quand l'amour vous fait signe, suivez-le,
    Bien que ses chemins soient raides et ardus.
    Et quand il vous enveloppe de ses ailes, cédez-lui,
    Même si l'épée cachée dans ses pennes vous blesse,
    Et quand il vous parle, croyez en lui,
    Même si sa voix brise vos rêves comme le vent du nord dévastant un jardin.
    Car si l'amour vous couronne, il vous crucifie aussi. Et s'il est pour votre croissance, il est aussi pour votre élagage.
    De même qu'il s'élève à votre hauteur pour caresser vos plus tendres branches frémissant dans le soleil,
    Il descend jusqu'à vos racines et les secoue de leur adhérence à la terre.
    Telles des gerbes de blé, il vous ramasse et vous serre contre lui.
    Il vous vanne pour vous dénuder.
    Il vous tamise pour vous libérer de votre enveloppe.
    Il vous pile jusqu'à la blancheur.
    Il vous pétrit jusqu'à vous rendre malléables;
    Puis il vous assigne à son feu sacré afin que vous deveniez pain sacré au festin sacré de Dieu.
    Tout cela, l'amour vous le fait subir afin que vous connaissiez les secrets de votre coeur et, au travers de cette connaissance, deveniez fragment du coeur de la Vie.
    Mais si, pusillanimes, vous ne recherchiez que la paix de l'amour et sa volupté,
    Mieux vaudrait pour vous couvrir votre nudité et sortir de l'aire de l'amour,
    Pour pénétrer dans le monde sans saisons en lequel vous rirez, mais pas de tout votre rire, et pleurerez, mais pas de toutes vos larmes.
    L'amour ne donne que de lui même et ne prend que de lui-même.
    L'amour ne possède pas et ne saurait être possédé.
    Car l'amour suffit à l'amour.
    Lorsque vous aimez, vous ne devriez pas dire : "Dieu est dans mon coeur", mais plutôt : "Je suis dans le coeur de Dieu."
    Et ne croyez pas qu'il vous appartienne de diriger le cours de l'amour, car c'est l'amour, s'il vous en juge dignes, qui dirigera le vôtre.
    L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.
    Mais si vous aimez et ne pouvez échapper aux désirs, qu'ils soient ceux-ci:
    Vous dissoudre et être comme l'eau vive d'un ruisseau chantant sa melopée à la nuit,
    Connaître la douleur d'une tendresse excessive,
    Recevoir la blessure de votre conception de l'amour,
    Perdre votre sang volontiers et avec joie,
    Vous réveiller aux aurores, le coeur ailé, et rendre grâces pour une nouvelle journée d'amour,
    Vous reposer à l'heure du méridien et méditer l'extase de l'amour,
    Revenir à votre foyer le soir, avec gratitude,
    Puis vous endormir avec au coeur une prière pour l'être aimé et sur vos lèvres un chant de louange.


    de Gibran khalil
     
  4. raftus

    raftus Touriste

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    8
    j'ai adoré votre poeme, celui de jabrane aussi, voici un que j'ai déjà diffusé au forum, mais malheureusement on ne l'a pas lu.
    c'est un poème que j'ai écrit pour Rim une amie à moi morte dans un accident, elle avait 23ans.

    On était jeune,
    On faisait des folies,
    On se foutait du monde,
    Qui nous boude et nous médit,
    Et des saisons qui défilent,
    Aux vitres de notre nid.
    On fumait à grandes taffes,
    Les plaisirs de la vie,
    On riait de tout,
    Des échecs et des ennuis,
    De l’argent qui nous fait défaut,
    Et de l’amour qui nous fuit.
    On tournait le dos,
    A l’avenir indécis,
    On tuait le jour,
    Pour vivre la nuit.
    On n’était pas né,
    De la dernière pluie,
    On n’était pas rebelle,
    Mais non plus soumis,
    On vivait notre temps,
    Chaque jour est un défi.
    Et maintenant, sans toi,
    Tout est fini,
    Rien n’est plus le même,
    Tout est détruit.
    Rien ne me chante,
    Rien ne m’ébloui,
    Je ne sais plus où aller,
    Je ne sais plus qui je suis,
    Mon bonheur est mort,
    Et mes rêves aussi.
    Tu étais notre étoile,
    La force qui nous unit,
    La plaie saigne encore,
    Depuis que t’es partie,
    Tes rires résonnent encore,
    Aussi bien que tes cris,
    Dans le vide qui m’entoure,
    Dans ma solitude infini,
    Mes poèmes n’ont plus de Rim,
    Depuis ce jour maudit.
    Que dieu aie ton âme,
    Mon amie, ma chérie,
    Tu vivras toujours en moi,
    Jamais je ne t’oublie,
    Qui sait, peut-être un jour,
    On se retrouvera au paradis.
     
  5. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Non moi je l'avais deja lu avant aujourd'hui, (rabi y R7amha dake RIM) en plus est morte jeune mskina
     
  6. maroon1970

    maroon1970 Bannis

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Ne me quitte pas
    Il faut oublier
    Tout peut s'oublier
    Qui s'enfuit déjà
    Oublier le temps
    Des malentendus
    Et le temps perdu
    A savoir comment
    Oublier ces heures
    Qui tuaient parfois
    A coups de pourquoi
    Le coeur du bonheur
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas

    Moi je t'offrirai
    Des perles de pluie
    Venues de pays
    Où il ne pleut pas
    Je creuserai la terre
    Jusqu'après ma mort
    Pour couvrir ton corps
    D'or et de lumière
    Je ferai un domaine
    Où l'amour sera roi
    Où l'amour sera loi
    Où tu seras reine
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas

    Ne me quitte pas
    Je t'inventerai
    Des mots insensés
    Que tu comprendras
    Je te parlerai
    De ces amants là
    Qui ont vu deux fois
    Leurs coeurs s'embraser
    Je te raconterai
    L'histoire de ce roi
    Mort de n'avoir pas
    Pu te rencontrer
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas

    On a vu souvent
    Rejaillir le feu
    D'un ancien volcan
    Qu'on croyait trop vieux
    Il est paraît-il
    Des terres brûlées
    Donnant plus de blé
    Qu'un meilleur avril
    Et quand vient le soir
    Pour qu'un ciel flamboie
    Le rouge et le noir
    Ne s'épousent-ils pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas

    Ne me quitte pas
    Je ne vais plus pleurer
    Je ne vais plus parler
    Je me cacherai là
    A te regarder
    Danser et sourire
    Et à t'écouter
    Chanter et puis rire
    Laisse-moi devenir
    L'ombre de ton ombre
    L'ombre de ta main
    L'ombre de ton chien
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    Ne me quitte pas
    - ne me quitte pas welah -
     
  7. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Dis lui que je ne l'aime plus
    Dis lui que je ne veux plus jamais le voir
    Dis lui qu'il ne compte plus pour moi
    Dis lui que mon coeur le détéste
    Dis lui tou ca

    Mais ne lui dis pas que je te l'ai dis en pleurant


    A toi 3omri qui me manque temps
     
  8. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    a Amininou

    Je t'ai demandée si tu m'aime
    Tu ma répondu NON

    Je t'ai demandée si j'étais jolie
    Tu ma répondu NON

    Je t'ai demandée si j'étais dans ton coeur
    Tu ma répondu NON

    JE t'ai demandée si tu pleurais si je partirai
    Tu ma répondu NOn

    J'ai commencé a marché
    Et tu ma attapé par la mainet tu ma dis

    Je ne t'aime pas car je t'aiaiaiaiaiaimmmmmmmeeee
    Tu n'es pas jolie, tu es magnifique
    Tu n'es pas dans mon coeur car tu es mon coeur
    je pleurerais pas, mais je mourais si tu part







    A toi qui te reconnaitra.............;
     
  9. Misswalen

    Misswalen Mamzelle la Miss

    J'aime reçus:
    54
    Points:
    0
    Quand je t'ai rencontré
    j'avais peur d'une chose c'est de t'embrasser

    Quand je t'ai embrasser
    j'avais eu peur d'une autre chose c'est de t'aimer

    Maintenant que je t'aime
    j'ai peur de la chose la plus bete c'est de te perdre 3omri





    A toi mon coeur.......................
     
  10. raftus

    raftus Touriste

    J'aime reçus:
    5
    Points:
    8
    dans tes yeux limpides,
    meurent et naissent,
    mes jours et mes nuits,
    ma joie et ma detresse.

    sur tes lèvres cerises;
    fleurissent le printemps,
    poussent mes rêves,
    et murissent mes chansons.

    dans tes cheveux champêtres,
    dorment mes souvenirs,
    bercés par ton parfum,
    chauffés par mes soupirs.

    sur tes tendres joues,
    s'écrit mon histoire;
    mes caresses et tes promesses,
    mes illusions et mes espoirs.

    dans tes mains potelées,
    se perdent les miennes,
    germent mes joies,
    et s'évanouissent mes peines.

    que puis je dire,
    encore et encore,
    de ton charmant sourire,
    du reste de ton corps.

    je t'adore.
     

Partager cette page