Automobile: Les concessionnaires à la peine

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 8 Décembre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · Les ventes baissent de 8% en novembre

    · Mais le CKD gagne près de 6%


    Décidément, le marché des véhicules neufs peine toujours à reprendre des couleurs. En dépit des offres promotionnelles et des lancements à prix compétitifs, les importateurs-distributeurs restent dans l’impasse.

    Même si, aux dires de certains opérateurs, «les proportions du marché marocain sont sans aucune comparaison avec celles des pays de l’Europe de l’Est pour lesquels les baisses se chiffrent à plus de 45%».
    Toujours est-il, les ventes de véhicules neufs, toutes catégories confondues, ne sortent pas du rouge. Dans sa globalité (importé monté et montage local), le marché s’effrite de plus de 8,12% depuis le début de l’année.
    C’est en substance ce qui ressort des dernières statistiques du mois de novembre de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam).

    Etant installé dans une spirale baissière depuis le début de l’année, le secteur n'a enregistré que 85.689 véhicules à fin novembre contre 93.258 à la même période de l’an dernier.


    Si le marché reste installé dans ce trend baissier, c’est en grande partie en raison de la contre-performance du segment des véhicules neufs importés montés (CBU) qui, selon les observateurs, souffre de la concurrence de l’importation et du dédouanement de voitures d’occasion. Mais ce trend s’explique surtout par les contrecoups de la conjoncture internationale.

    Ainsi, l’importé monté affiche un repli de 14,28%. Ce qui représente 9.207 immatriculations de moins qu’à fin novembre 2008 pour s’établir à 55.274 véhicules vendus en fin de mois.

    En revanche, le montage local (CKD) tire, comme à l’accoutumée, son épingle du jeu.
    Sur ce créneau, c’est encore et incontestablement Dacia qui caracole en tête des ventes. Ainsi, elle a pu écouler quelque 1.554 unités, sur le seul mois de novembre. Une performance qui demeure attribuable principalement au succès de la Logan et de la Sandero.

    Sur les 11 mois écoulés, à elle seule, Dacia a pu commercialiser 16.050 véhicules contre 13.446 à la même période de l’année passée. Ainsi, la marque roumaine se taille la part du lion sur le CKD et poursuit sa domination sur ce segment avec plus de 52,77% de parts de marché et une variation annuelle de 19,37%.

    Toujours, à fin novembre, le total des ventes des voitures montées à la Somaca s’élève à 30.415 unités contre 28.777 comparativement à la même période de 2008 (soit une progression de 13,22%).

    Par marque, Renault occupe la première place des ventes pour ce seul mois de novembre. Le constructeur français a commercialisé 522 unités, portant ses ventes sur les 11 mois écoulés à 6.159 immatriculations.

    En seconde position, Hyundai qui dépasse son compatriote Kia de 10 unités. Alors que le premier a écoulé 436 voitures en novembre, le second n’en a vendu que 426 unités. En cumul annuel, cela ressort respectivement à 5.484 et 6.513 véhicules.

    Pour sa part, Peugeot atterrit à la 4e place. La marque au lion a commercialisé pas moins de 415 unités, soit un cumul de 6.079 voitures à fin novembre.

    Dans ce marché qui peine à rebondir, les prémices d’une reprise attendue pour 2010 semblent bien loin. L’entrée en vigueur du démantèlement tarifaire risque de ne pas arranger les choses, pour la moitié du marché notamment.



    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page