Avec Lively, Google navigue dans le sillage de Second Life

Discussion dans 'High tec' créé par fax02, 20 Juillet 2008.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    [​IMG]

    Google vient de proposer un univers en 3D simplissime, Lively, surtout destiné au tchate. Pour l'instant en version bêta, le logiciel est réservé à Windows et aux anglophones.

    Sorte de modèle réduit de Second Life, Lively en reprend les idées fondamentales mais en se limitant à un petit nombre de fonctions. Google a voulu faire simple, comme il en a l'habitude. Ici, pas de vaste univers virtuel où tous les internautes se croisent, comme sur Second Life, mais des petits coins personnels baptisés Rooms. Ces espaces privés seront, au choix, accessibles à tous ou seulement aux amis, et pourront aussi – c'est la principale originalité de Lively – être intégrés dans une page Web personnelle.

    Après s'être inscrit (il faut disposer d'un compte Google), la première opération consiste à télécharger un petit module logiciel qui se connectera automatiquement au service en ligne en utilisant le navigateur, Internet Explorer ou Firefox à l'exclusion de tout autre. L'application, de plus, ne fonctionne que sous Windows XP ou Vista.

    On se crée ensuite un avatar en choisissant parmi un catalogue plutôt réduit. Ainsi virtualisé, on peut visiter les Rooms existantes et que leurs concepteurs ont rendu publiques. A l'heure actuelle, les espaces sont rares et le nombre de visiteurs semble limité, si bien qu'il est souvent difficile d'y pénétrer. Quand on y parvient, il est possible de tchater (au clavier) avec les présents. Les avatars semblent animés d'une vie propre, réagissant aux propos tenus ou entendus et aux réactions des autres personnages.

    Des vidéos YouTube accrochées aux murs


    Après les premiers bavardages, il reste la partie créative : la conception d'une Room. En fouillant dans le catalogue, on peut se constituer un chez soi très facilement. Un choix plus large de mobilier et de vêtements est proposé à condition de cliquer sur un Shop for more qui laisse présager des évolutions futures. Pour l'instant, les articles de ces catalogues supplémentaires sont gratuits... La personnalisation de ces pièces peut aller un peu plus loin avec l'ajout de vidéos extraites de YouTube. Une fois la décoration en place, son créateur doit décider quels droits d'accès il accordera aux autres internautes. Il est possible, par exemple, de leur laisser droit de modifier l'endroit.

    Encore en version bêta, Lively reste à mettre au point et à adapter à différentes langues. Pour l'instant, l'anglais est indispensable... Les sociétés commerciales s'intéresseront-elles à ce service ? La réponse semble être oui puisque National Geographic vient déjà de créer une Room pour y faire la promotion d'une émission de télévision prochainement diffusée.

    [​IMG]

    Source

     

Partager cette page