Badou Zaki ou la maturité d’un coach

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 31 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Mohamed RIfki El Machriki : Badou Zaki ou la maturité d’un coach due à l’humilité, au sérieux, à l’ambition et à un certain réalisme dans la pratique. [​IMG]
    Badou Zaki , l’ex-coach de l’équipe nationale marocaine de football finaliste de la CAN 2004 en Tunisie, retrouve actuellement après une série d’obstacles et de déceptions, la sérénité et la confiance qui lui manquaient jusque là depuis sa démission contreversée de la direction technique des Lions de l’Atlas.

    On n’a qu’à observer le style et les résultats qu’il est en train de réaliser actuellement avec le WAC de casablanca.

    En effet, le Widad de cette année présente un autre visage, le visage du grand WAC et par la manière et les prestations bien que les joueurs soient presque les mêmes. Ce qui traduit visiblement l’influence de cet homme digne de tous les éloges. Les deux résultats de trois à zéro (3-0) obtenus respectivement dans les deux derniers matches contre l’Olympique de Safi et Al Fayçal de Jordanie traduisent bien le niveau et l’ambiance qui règnent au sein du groupe.

    Certes, sa méthodologie et sa présence sont pour beaucoup dans ces bonnes prestations en dépit des contreverses et incertitudes qui se sont manifestées avant son arrivée…

    De toutes les façons, le WAC annonce un retour très fort et devra jouer cette saison et grâce à Badou Zaki les 1ers rôles dans le championnat marocain du football élite.
    Cependant, que dire quant à l’idéologie tactique observée sur le terrain ?
    Tout d’abord, selon mon constat et mes statistiques globales :


    - tout d’abord, l’animation du 3-5-2 est faite d’une manière que j’ose dire
    idéale…et qui ressemble en grande partie à celle utilisée par Hassan Chehhata dans la CAN 2008 ;
    - mais encore mieux, l’orientation du jeu est constamment verticale - (on
    joue vers le but)- et latérale sur la ligne de touche ;
    Et je pourrais même dire que ce 3-5-2 est animé de la même idéologie que ne cesse de recommander dans ma nouvelle théorie « l’animation en verticale à dominante latérale » de tout système à vocation offensive.

    Avec tous les autres procédés tactiques prévus : bloc équipe omniprésent maintenant le haut pressing contre l’adversaire … ( Voir détails dans « nouvelle théorie tactique » Dossiers de RIFKI.
    Bizarre ! non ?

    Pour répondre à cette interrogation, on pourrait dire que Mr Zaki s’inspire de son expérience, de sa formation, des matches et pourquoi pas des lectures qu’il fait ça et là, de l’information et des échanges entretenus avec des collègues, surtout quand on sait qu’il autodidacte, comme beaucoup d’autres entraîneurs marocains très connus par leur compétence… comme il pourrait s’inspirer de cette nouvelle théorie publiée à cet effet dans ce site « Afrique-sport.com »…

    Et à ce propos, dans le but de citer les qualités telles que l’humilité et l’ambition dont jouit cet aimable cadre national, et par devoir et obligation morale de dévoiler la vérité en tant que militant dans ce domaine pour le bien du football – que ce soit dans mon pays ou à l’échelon international, j’aimerais dans ce sens et sans aucune arrière pensée, demander à Mr Badou Zaki via ce site , s’il consulte mes dossiers…car je lui avais adressé, juste avant l’ultime rencontre décisive du Maroc chez la Tunisie au titre des éliminatoires pour le mondial 2006, trois messages personnels l’invitant à user de cette idéologie tactique qui serait l’arme efficace pour décrocher…

    Et voici un article que j’avais publié dans cette conjoncture au sujet de cette fameuse rencontre historique sur le site marocain « emarrakech.info »

    Remarque : lors de ce match, la faille dans la défense tunisienne était flagrante et c’est par là que les lions ont marqué les 2 buts grâce à deux centres venant du côté gauche. Ah si Zaki avait continué à défendre très haut !




    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page