Barça-Real de Madrid : Le nouveau filon des voyagistes

Discussion dans 'Scooooop' créé par Med Omar, 2 Décembre 2010.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    Barça-Real de Madrid


    Le nouveau filon des voyagistes

    · Des «packs sportifs» sur les vitrines des agences

    · En 2011, l’achat en ligne de tickets sera possible

    «Environ 2000 marocains ont fait le déplacement pour la rencontre qui a opposé avant hier le FC Barcelone au Real de Madrid, en avion ou en voiture », estime Othman Chérif Alami, président d’Atlas Voyages. Pour la petite histoire, les madrilènes ont perdu par cinq buts à zéro. L’effervescence qui entoure le «classico» déborde des frontières espagnoles. Comme un peu partout dans le monde, au Maroc, certains voyagistes se sont positionnés sur l’évènement et proposaient des packages -entrée au stade, hébergement et transport- à leur clientèle dont beaucoup de cadres supérieurs. Par ailleurs, quelques entreprises y ont convié leurs «VIP».
    En effet, au départ de Casablanca, deux agences de voyage ont très bien vendu des « packs promotionnels» et n’ont été limitées que par la disponibilité des places dans le «Nou Camp», le mythique stade du FC Barcelone. Autant dire que les supporters des deux clubs n’y ont pas réfléchi à deux fois.
    L’offre d’Atlas Voyage et de Cosmopolite Travel se situait entre 12.000 et 15.000 dirhams pour la première, 13.500 dirhams pour la seconde. «Malheureusement, nous n’avons pu envoyer que 50 personnes à cause de contraintes liées à la négociation des tickets d’entrée, la demande ayant été 3 fois supérieure», souligne le PDG d’Atlas Voyages. Chez Cosmopolite Travel, une trentaine de personnes ont acheté le pack «classico», l’agence ayant été contrainte de fermer les ventes faute de disponibilité de places au stade. Au regard de la popularité dont jouissent les deux clubs espagnols chez les cadres marocains, le classico serait maintenu dans la vitrine des agences comme produit d’appel, mais aussi, un outil d’entretien de l’image de marque. Pour les fans des deux équipes n’ayant pas pu faire le déplacement à Barcelone, il restait l’option des cafés et pubs «branchés». D’ordinaire, les grands rendez-vous sportifs, la «Champion’s League» entre autres, sont des opportunités d’augmentation de chiffre d’affaires. Barça-Real en fait évidemment partie. «Ce match nous a rapporté 300 clients en plus par rapport à un lundi normal», souligne John Soler, gérant de L’Annexe, resto-pub situé sur le boulevard Ghandi à Casablanca. «Notre clientèle s’est multipliée par 4, soit une augmentation de 120% de chiffre d’affaires», renchérit un responsable de L’Irish Bar, à Casablanca. Plusieurs cafés ont par ailleurs refusé du monde à l’entrée.
    Le classico version automne 2010 a tenu toutes ses promesses, sauf pour les fans du Real de Madrid. Lundi soir, sur la pelouse du Nou Camp de Barcelone, le club catalan et sa constellation de stars a infligé une leçon de football à un 11 blanc totalement dépassé et méconnaissable. Cinq fois plutôt qu’une!

    Z. S. & A. S.


    Source : lien
     

Partager cette page