Barcelone, le titre s'éloigne encore

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 12 Février 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Battu sur le terrain d'Osasuna (3-2), le FC Barcelone a hypothéqué encore un peu plus ses chances de conserver son titre de champion d'Espagne. Le Barça reste deuxième à sept points du Real Madrid, qui prendra dix longueurs d'avance en cas de succès sur Levante dimanche soir.

    Les chances d'un nouveau titre de champion d'Espagne pour le FC Barcelone s'amenuisent un peu plus après la défaite subie par les hommes de Josep Guardiola sur la pelouse d'Osasuna (3-2). Un doublé de l'avant-centre international serbe de Pampelune, Dejan Lekic (5e, 22e), a cueilli à froid des Barcelonais littéralement fantomatiques en première période, avant que les visiteurs ne réduisent par deux fois le score en seconde période, un réveil auquel Osasuna a cependant su répondre avec autorité.

    Le Barça avait laissé sur le banc Iniesta, Xavi et Fabregas, réservés par Guardiola en prévision du match de mardi contre le Bayer Leverkusen en Ligue des Champions. Empruntés, comme grippés par le froid extrême qui régnait dans le stade du Royaume de Navarre, les "Blaugrana" ont été totalement dépassés durant le premier acte par des locaux bien positionnés derrière et extrêmement réalistes devant. Sur un beau mouvement, Pampelune glaçait ainsi d'entrée de jeu des visiteurs qui semblaient déjà transis par les conditions atmosphériques: sur une passe de la semelle signée Raul Garcia, Lekic plaçait un plat du pied hors de portée de Valdes (1-0, 5e). Pris à la gorge, le Barça sentait bien la nécessité de réagir, mais, auteur de nombreuses passes ratées, se montrait méconnaissable.

    Un Barça impuissant


    Les locaux en profitaient pour enfoncer le clou à la 22e: sur un superbe centre de Cejudo de la droite, Lekic se présentait une nouvelle fois seul face à Valdes pour terminer le travail du droit. Face à l'impuissance du Barça, Guardiola décidait d'injecter du sang neuf dès l'entame de la seconde période, Cuenca et Tello remplaçant Puyol et Pedro. Ce coaching s'avérait payant puisque dès la 51e, Cuenca adressait un centre parfait à Alexis Sanchez qui réduisait enfin le score (2-1). Un répit cependant de courte durée: quatre minutes plus tard, Raul Garcia, sur un centre de la gauche signé Nino, répondait en effet du tac au tac (3-1, 55e).

    Le Barça n'abdiquait cependant pas. Et à la 73e, Tello, lui aussi entré en jeu à la mi-temps, rendait l'espoir aux siens en fusillant du gauche Andres Fernandez, sur un exploit personnel. Dès lors, les visiteurs se livrant totalement, les actions fusaient de part et d'autre. Au poteau trouvé par le Navarrais Punal (77e) répondait le sauvetage du portier Andres Fernandez sur une tentative de Tello (78e). Enfin, après un but refusé à juste titre au Barça pour un hors-jeu d'Alexis Sanchez (81e), Fabregas tenait la balle de l'égalisation au bout du pied. Mais la frappe de l'ancien Gunner était captée par un excellent Andres Fernandez (90e+4).

    Eurosport
     

Partager cette page