Basket-ball : Championnat Arabe des clubs champions - 2ème tour

Discussion dans 'Autres Sports' créé par kochlok03, 4 Mai 2006.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    L’ASS et le Raja, un début sensationnel

    Après avoir vécu le jeudi 27 avril, une soirée mémorable à l’occasion du premier tour de clé aux portes de la salle Fatah Allah Bouazzaoui, mardi dernier, une fois encore on a vécu une journée mémorable pleine d’émotions fortes, mais surtout un signe de renaissance pour le basket-ball national, qui vient de frapper un grand coup lors de la première journée du second tour. Puisque les représentants de la grosse balle orange nationale, l’ASS et le Raja, n’ont pas manqué leur entrée en lice en frappant fort face à des équipes qui ne manquent nullement d’argument technique et humain.

    L’Aigle Vert ouvre les festivités


    Certes l’objectif n°1 est atteint, après avoir franchi le premier tour, mais comme l’appétit vient en mangeant, l’aventure continue. Face à des Syriens présents très en verve dans le système de la contre attaque, tout comme dans le jeu de transition, dans l’optique de mettre en pivot Chou Salah, un joueur dont le bras ne tremble que rarement devant le cercle, ou encore Diawara Lamine, l’un des meilleurs intérieur de l’édition. Donc il fallait miser sur une bonne défense de zone, qui s’articule sur la vivacité de la phalange des Verts. Mounir Bouhlal 12 pts, qui réalise son meilleur match du championnat donna le ton à ses coéquipiers pour ne jamais lâcher prise dans le jeu, aidé dans son entreprise par Adnane, Fenjaoui, El Ftah, et Khalfi. Ec½urés par l’emprise défensive des Rajaouis, les joueurs Syriens vont au fil des minutes perdent de leur concentration, pour laisser libre court aux Rajaouis de savourer une victoire synonyme d’un billet pour le dernier carré, mais avant il faut repousser la formation Bahreïni d’Al Mouharrak, quoiqu’elle reste sur une défaite face aux Saoudiens de l’Itihad, la valeur de ses joueurs est d’un très bon niveau technique avec à la base Mohammed Hassan. En fin de partie les Syriens n’ont pas manqués d’y mettre des réserves verbale au sujet de l’arbitrage, tout comme le degré outrancier des joueurs du Raja en défense, mais pour les observateurs cela n’enlève en rien aux mérites des joueurs du coach El Guerch Bouhaib, qui ont joué avec panache et un c½ur gros comme un ballon de basket.

    L’ASS, la victoire du c½ur et la tête bien haute

    Après trois minutes de jeu, certaines personnes commençaient alors à faire la grimace, la phalange de Salé prenait de l’eau de toute part. Va-t-on assister à la mise à mort avant terme du groupe de Saïd Bouzidi ? D’autant plus sur le parquet, les Jordaniens d’Aréna font feu de tout bois. Désemparé par l’incivile adresse des Jordaniens, avec à la base Henrick Chad 16 pts en cinq minutes, les joueurs de l’ASS étaient loin de leurs baskets. Le coach Bouzidi faisait son analyse du jeu, le premier temps mort n’apporta rien de nouveau sur le plan tactique. Donc il fallait changer de structure humaine, Mouaq monte sur le parquet à la place de Zouhaëir Bouruis, Zakaria le relais de Tariq, une petite touche au niveau défensif, et le tour est joué.
    Avec une défense très mobile, comme on agite un drapeau de départ de course de formule 1, les joueurs de l’ASS vont retrouver de leur mordant défensif, les Jordaniens, alors auront du mal à mettre en place leur jeu, qui s’articule autour de Henrich, qui subitement va perdre de sa concentration. Coup sur coup, Didouch, Mouaq et Zakaria, le tiercé gagnant de l’ASS, vont donner du tournis à la défense de l’Aréna qui avait du mal à suivre le rythme imposé par les Slaouis, le public devant la marée rouge, ne va pas rester indifférent, poussant toute voix dehors les joueurs de Bouzidi Saïd. La phalange Slaouie va réaliser dans la foulée 29 points contre zéro pour l’Aréna, durant un deuxième quart de temps de rêve. Il fallait attendre le dernier quart de temps pour voir enfin les Jordaniens réussir leur premier point, après une longue série de ratage. Le coach Jordanien Ennajjar, a beau multiplier les changements pour se mettre à nouveau sur les rails, mais la sortie de son pivot Américain Trash Clarence pour cinq fautes, va mettre fin à ses espoirs, laissant libre court aux coéquipiers de Didouch Mustapha de réaliser quelques tours au niveau du jeu offensif à la grande joie des deux milles spectateurs présents ce soir à la salle Bouazzaoui, et il sera davantage ce soir face aux Koweïtiens, pour soutenir une fois encore la troupe à Bouzidi Saïd pour décrocher leur billet pour le dernier carré. Donc une fois encore on se donne rendez-vous avec l’histoire qu’est train d’écrire l’ASS et le Raja durant la 19ème édition Arabe des clubs champions.

    Résultats techniques de la journée

    RCA (Maroc) - Itihad (Syrie) = 65-61 (37-35)

    Itihad (Saoudite) - Al Mouharak (Bahreïn) = 83-74 (42-38)

    Al Ryadi (Liban) - Koweïti (Koweït) = 95-76 (45-28)

    ASS (Maroc) - Aréna

    (Jordanie) = 92-72 (48-42)

    Programme
    Jeudi 4 Mai 2006

    Salé - Salle Fatah Allah Bouazzaoui
    12 heures
    Mouharrak (Bahrein) - Itihad (Syrie)
    14 heures
    Ryadi (Liban) - Aréna (Jordanie)
    16 heures
    RCA (Maroc) - Itihad
    (Saoudite)
    18 heures
    ASS (Maroc) - Koweïti (Koweït)


    source :l'opinion sport
     

Partager cette page