Ben Barka: la déclassification avance

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 16 Octobre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) a émis un avis favorable à la déclassification de 144 pages d'archives du Sdece (ancêtre de la DGSE, services secrets) relatifs à l'affaire Ben Barka, enlevé en 1965 à Paris, selon le Journal officiel publié aujourd'hui.

    Ces archives ont été saisies lors d'une perquisition effectuée les 29 juillet et 3 août par le juge d'instruction Patrick Ramaël au siège parisien de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), qui a succédé en 1982 au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece).

    Il s'agissait d'une première s'agissant d'une perquisition dans un lieu lui-même classé secret depuis l'entrée en vigueur de la loi du 29 juillet 2009 qui a instauré une classification non seulement des documents, mais aussi des lieux les abritant.

    En vertu de cette loi, le juge Ramaël s'est présenté à la DGSE accompagné du président de la CCSDN, Jacques Belle, demandant sur place puis obtenant du ministre de la Défense, Hervé Morin, la déclassification temporaire du lieu.

    Le juge entendait saisir 79 dossiers nominatifs des services secrets sur des protagonistes de cette affaire. Au service des archives centrales, Jacques Belle, au nom du juge, a mis la main sur 23 de ces dossiers, qui ont été placés sous scellés dans l'attente de leur éventuelle déclassification.

    Parmi ces dossiers figurent celui du roi Hassan II, du général Mohamed Oufkir, de Medhi Ben Barka, de correspondants du Sdece et de malfrats soupçonnés d'avoir trempé dans l'enlèvement de l'opposant marocain dont le corps n'a jamais été retrouvé.




    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...0439-ben-barka-la-declassification-avance.php
     

Partager cette page