Benfica se qualifie aux dépens du Zenit

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 6 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Le SL Benfica se qualifie pour les quarts de finale de l’UEFA Champions League en battant le FC Zenit St Petersburg 2-0 à Lisbonne, sur des buts de Maxi Pereira et Nélson Oliveira inscrits dans le temps additionnel de chaque mi-temps.

    Les hommes de Luciano Spalletti entraient pourtant bien dans la rencontre, en réalisant un pressing haut et en s’offrant la première situation dangereuse, un centre de Roman Shirokov capté sans difficulté par Artur (2e). Mais passées ces premières minutes, ce sont bien les Lisboètes qui prenaient les commandes du match.


    Timidement d’abord, car si Benfica a multiplié les actions dangereuses en première période, les hommes de Jorge Jesus peinaient à se montrer réellement dangereux. Il fallait patienter jusqu'à la 20e minute pour qu'ils se procurent leurs premières occasions, par l'intermédiaire de Pereira, servi en profondeur par Gaitán, puis sur un coup franc intelligemment joué par Bruno César sur Javi García au point de penalty, dont la frappe en première intention est contrée par la défense du Zenit (25e).

    L’équipe portugaise s’en remettait ensuite à des frappes lointaines pour tenter de faire la décision (Emerson, 38e, puis Bruno César, 40e), car ils ne parvenaient pas à faire la différence dans le jeu, sans doute trop craintifs des occasionnelles contre-attaques du Zenit. Ils n’avaient pas tort, car trois minutes plus tard, le Zenit manquait d’ouvrir le score contre le cours du jeu : son gardien Artur tentait une sortie hasardeuse et manquait son dégagement, qui bénéficiait à Roman Shirokov, dont le tir manquait cependant de conviction et était bien capté par le portier.

    C’est dans le temps additionnel de cette première mi-temps que Benfica faisait la différence : Axel Witsel réalisait une percée plein axe avant de servir Bruno César, qui lui rendait le ballon dans la surface. L’international belge tentait sa chance à bout portant, et Vyacheslav Malafeev ne pouvait que repousser sa frappe. Très en vue, Witsel en profitait pour glisser le ballon d’une talonnade à Pereira, qui surgissait plein axe pour ouvrir le score (45e+1).

    À l’entame de la seconde période, les deux équipes affichaient clairement leurs intentions de marquer, elles restaient pourtant lettre morte jusqu’à la fin du temps réglementaire, malgré les tentatives de Jardel. Le Brésilien est passé tout près de doubler la marque à deux reprises, à chaque fois de la tête sur corner : surpris d’hériter du ballon sur la première (56e) et auteur d’une tête trop croisée sur la seconde (82e), il ne parvenait cependant pas à mettre son équipe à l’abri.

    L’homme le plus en vue de cette seconde période était cependant Óscar Cardozo, qui pesait sur la défense du Zenit et se procurait les meilleures occasions, mais il manquait à chaque fois le dernier geste, que ce soit à bout portant (60e), en duel au terme d’un bon raid (70e) ou sur une frappe puissante à l’entrée de la surface (75e). Après avoir pesé de tout son poids sur la défense du Zenit, il cédait la place à Nélson Oliveira cinq minutes plus tard. Coaching gagnant pour Jorge Jesus.

    Le jeune attaquant portugais n’allait en effet pas tarder à briller : après avoir tenté sa chance à deux reprises, il scellait en effet le score dans le temps additionnel. Parfaitemant servi par Bruno César, il pénétrait dans la surface et son tir dévié par Tomáš Hubočan trompait Vyacheslav Malafeev (90e+3). Benfica pouvait célébrer sa qualification avec son public.

    UEFA
     

Partager cette page