Biadillah : La lutte anti-drogue au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par Le_Dictateur, 20 Mai 2006.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Biadillah : «La lutte anti-drogue au Maroc dépend d'une implication internationale dans le cadre du partage des responsabilités»

    La lutte contre le fléau de la drogue au Maroc dépend, dans une large mesure, du niveau de contribution internationale dans le cadre du principe du partage des responsabilités, a affirmé le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah, estimant que cette implication demeure encore " faible " et mérite d'être stimulée sur le pan pratique.

    Dans une allocution prononcée vendredi lors de la cérémonie inaugurale du nouveau siège de la Commission nationale des stupéfiants, établi au sein de la Direction des médicaments et de pharmacie de Rabat, le ministre de la Santé qui préside cette commission, a assuré que le Maroc a traité dans la transparence, le dossier des stupéfiants et ouvert de grands chantiers notamment au niveau des provinces du Nord (port de Tanger-Med, l'INDH) pour intégrer cette région dans le tissu économique national et contribuer ainsi à l'éradication du fléau narcotique.

    Il a en outre, mis en évidence les efforts déployés visant à doter la Commission nationale des stupéfiants des moyens pédagogiques et pratiques devant lui permettre de concrétiser ses objectifs et de contribuer à l'éradication du fléau de la drogue.

    Cette rencontre a été également l'occasion, de passer en revue les objectifs et les grandes lignes de la stratégie nationale de lutte anti-drogue qui vise à moyen et à long terme, à réduire graduellement la production du cannabis et de maîtriser de manière permanente ce fléau parallèlement à l'amélioration des cultures de substitution et du développement alternatif.

    La réalisation de ces objectifs, ont souligné les intervenants, est tributaire du renforcement des moyens d'action dont dispose la Commission nationale des stupéfiants, l'élargissement des responsabilités et du dialogue aux plans national et international, et ce dans le cadre du principe du partage des responsabilités.


    Les mesures de lutte anti-drogue s'étendent au domaine juridique à travers l'adoption des conventions internationales et la révision des textes de loi, et au domaine institutionnel, en plus des mesures préventives dont notamment l'élaboration de programmes d'action et l'organisation de campagnes médiatiques, de formation, d'investigations et de contrôle des frontières.

    A l'ordre du jour de cette rencontre, figuraient également la présentation du rapport de la 49e session de la Commission des stupéfiants, tenue du 13 au 17 mars 2006 à Vienne (Autriche) et les activités de la délégation marocaine aux niveaux bilatéral et multilatéral et qui se sont articulées autour de l'expérience marocaine dans le domaine du développement alternatif à la culture du cannabis et du renforcement de la coopération internationale dans ce domaine.

    MAP
     
  2. tiger-web

    tiger-web Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Biadillah : La lutte anti-drogue au Maroc

    la santé des marocain est biyadi llah , comme avait dit khiyari .... ;-)
     

Partager cette page