Bigg: « Mgharba ‘Tal Moute » The Masterpiece Part.I

Discussion dans 'Scooooop' créé par YSF, 4 Mai 2006.

  1. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    [​IMG]

    Bienvenue à bord de « Mgharba ‘Tal Moute », il y’a 24 escales de prévu, on s’attardera sur certaines plus que sur d’autres, et pour tous ceux qui resterons sur leur faim il n’ont qu’à choisir l’escale de leur choix et y retourner par eux même après. Prêt ? On décolle !
    L’album s’ouvre sur la voix d’un petit garçon qui, à sa manière résume un peu l’opus, vient ensuite le morceaux du même titre que l’album « Mgharba ’Tal Moute » le plus original dans ce titre c’est la dédicace que fait Bigg à la fin où il cite un peu tout les quartiers de Casablanca. Une phrase aussi a retenue mon attention « L’beat Men Lhih W Rap Men Hna » une idée que je partage totalement. Pourquoi se sentir obligé de mettre de la « derbouga » ou du « guenbri » dans l’instru pour que ça fasse marocain, je pense que ça fait plus cliché qu’autre chose. L’album est 100% marocains par les sujets qui y sont traités.


    « Bladi Blad »
    Un des titres, si ce n’est le titre le plus osé de l’album. Le Maroc, nous le savons est un pays de contraste, il est interdit de boire de l’alcool et pourtant on en vend partout, essayez de fumer un joint en plein boulevard, vous vous retrouverez en plein commissariat avant même de l’avoir allumer, faites un tour aux environ de Kettama, vous verrez autant de canabis qu’il ne vous serez jamais possible de voir nulle part. et des images pareils on peut en donner a volonté, tellement elles sont nombreuses. Bigg et Colonel ont merveilleusement résumé ce double visage du Maroc, en traitant des sujets encore plus sensibles que le canabis ou l’alcool, tels le chômage, la corruption, la prostitution, les événements du 16 mai, des prisonnier brûlés ou encore le parlement dont les membres passe sûrement leur vacances dans un même endroit (infesté de mouche tsé-tsé) puisqu’ils souffrent tous du même symptôme ! bien sur toute cette négativité est nuancée de temps en temps par des passage reflétant le beau pays qu’est le Maroc malgré tout. Et à part le contenu de ce titre, le feat avec colonel est une pure réussite. Aucun rappeur n’aurait pu posé sur ce thème comme la fait Colonel.

    « 3a9el »
    Bigg nous raconte son parcours dans le rap, ses débuts, les difficultés qu’il a rencontré, ceux qui l’ont aidé, ses amis, ses faux amis, ses échecs…enfin tout ce qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, Bigg aka Alkhasser le rappeur connut et reconnut.

    « Skizo Fri3 »
    Bigg est tombé sur le facteur commun entre tous les marocains. Vous me demanderez lequel ?? Je vous réponds : La schizophrénie bien sur ! (Sans oublier « al khouf » aussi). Qu’on l’admette ou pas nous sommes une société schizophrène par excellence. Tantôt orientalistes, tantôt occidentalistes, et d’autre fois complètement traditionalistes. Constamment déchirés entre une culture « arabo-musulmane » et une autre qui se veut « moderne » et « ouverte ». Feu Sa Majesté le Roi Hassan II a lui-même déclarer un jour: "Le Maroc est un arbre dont les racines sont ancrées en Afrique mais dont les branches s'étendent en Europe". Bien sur la schizophrénie est connu pour avoir des symptômes négatifs et d’autres positifs, en d’autres termes la société marocaine n’est pas si mal au point que ça !
    En plus du choix du thème, le choix de l’instru est très judicieux, un des intrus les plus entraînant de l’album, Bigg nous prouve là qu’on peut très bien bouger sur un titre de rap qui traite d’un « vrai » sujet .


    « Marra Marra »
    Le morceau dénonciateur de l’album! Bigg s’adresse directement et avec audace à toutes ces personnes qui font que le Maroc n’avance pas vers l’avant ou celles qui ralentissent son avancée. Il parle de la censure, des détournements de fonds, de la pauvreté, de la prostitution… tout un tas de sujets tabous qui touche toutes les couches sociales marocaines. Espérant que l’initiative de Bigg fera que ces sujet tabous ne le soit plus parce que c’est en combattant le mal qu’on peut le vaincre !

    « Khlinna ghir hnna »
    Bigg, Masta Flow et 9MM ont fait de ce titre un petit chef d’½uvre. Déjà le style d’écriture, le son « s » qui revient dans les couplets des trois rappeurs, ensuite le sujet, tous les jeunes marocains veulent quitter leur pays (il faut dire qu’ils ont leurs raisons) mais ce n’est pas toujours une solution. Donc avant d’envisager d’aller à l’étranger, essayons de chercher s’il y’a d’autres alternatives. En tout cas Bigg, Masta et 9MM, eux veule rester dans leur pays et nous on a qu’une envie en écoutant ce titre c’est d'y rester avec eux !

    To be continued …

    Source : http://www.raptiviste.net/
     
  2. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    Re : Bigg: « Mgharba ‘Tal Moute » The Masterpiece Part.I

    Ok Ok, chghoul bda kay7mad... Safé wellat daba la routine...
     
  3. YSF

    YSF Khasser

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    Re : Bigg: « Mgharba ‘Tal Moute » The Masterpiece Part.I

    kayne li ba9i makhda lalbum!
    on essaye de donner une image sur lalbum!
     

Partager cette page