Blagounettes

Discussion dans 'Blagues, Noukat' créé par billita, 20 Janvier 2009.

  1. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    Une petite fille va chez le coiffeur et quand elle rentre chez elle, elle dit à sa mère :
    - Regarde mes tresses !
    - Non !!!! répond sa mère, je ne suis pas ta maîtresse mais ta mère ok ?


    Moi, mon bébé, ça fait trois mois qu'il marche !
    - Oh là là ! il doit être loin maintenant !



    Maman, papa a dit que nous descendions tous du singe. c'est vrai ?
    - Je n'en sais rien, ton père a toujours refusé de me parler de sa famille.


    C'est un petit noir qui revient de la patinoire en pleurant, sa maman lui demande :
    - Pourquoi pleures-tu ?
    Il lui répond:
    - Yé marquer "patinoire"(pas de tit noir)
    Alors pour le consoler sa mère décide de le maquiller en vert. Quelques minutes plus tard, le petit garçon revient toujours en pleurant sa mère lui redemande :
    - Mais pourquoi pleures-tu à nouveau ?
    Et il répond :
    - Yé marquer patinoire ouvert ( pas de ptit noir ou vert).
     
  2. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    A l'opéra :
    - Papa, quel est le monsieur qui fait peur à la dame en faisant de grands gestes ?
    - Il ne veut pas lui faire peur, c'est le chef d'orchestre.
    - Alors pourquoi la dame, elle crie.

    La maîtresse demande à Émilie :
    - Qu'as-tu fait pendant les vacances ?
    - Pas grand chose. En tout cas, sûrement pas de quoi faire une rédaction.


    Grand-maman as-tu des bonnes dents ?
    - Malheureusement non mon petit...
    - Très bien ! tu peux surveiller mes caramels ?


    Une femme vient de rentrer de la maternité avec son bébé. Justement, celui-ci se met à pleurer.
    - Il est sans doute mouillé, dit-elle à son mari. Veux-tu te charger de son changement de couche?
    - Je préfère me réserever pour le suivant.
    - Comme tu veux.
    Deux heures plus tard, le bébé se remet à pleurer.
    - A toi le changement de couche, dit la femme à son mari. Tu m'as bien dit que te résevais pour le suivant.
    - En parlant de suivant, précise le mari, je pensais au bébé !


    La maîtresse demande :
    - Par quelle lettre commence « hier » ? Etienne lève la main :
    - Par un d, madame.
    - Tu fais commencer « hier » par un d ? s'étonne la maîtresse.
    - Ben, hier, on était bien dimanche.
     

Partager cette page