BM: La budgétisation sensible au genre, 'un outil efficace' pour la réforme de l'admi

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 21 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat - La budgétisation sensible au genre (BSG) peut constituer "un outil efficace" pour la réforme de l'administration publique, a indiqué, mardi à Rabat, le chef du bureau de la Banque mondiale au Maroc, Françoise Clottes. [​IMG]
    La BSG permet une gestion du budget "plus efficace, efficiente et participative", a-t-elle précisé dans une allocution lue en son nom à l'ouverture d'un atelier sur le renforcement des capacités portant sur la BSG, organisé par la direction des Études et des Prévisions financières du ministère de l'économie et des finances, en collaboration avec la Banque mondiale.

    Ce principe de gestion facilite un suivi pratique et une évaluation plus générale des dépenses publiques, a-t-elle poursuivi, ajoutant que les initiatives visant à promouvoir la BSG, adoptées dans plusieurs pays, "encouragent l'équité sur l'ensemble du spectre du développement et impliquent une compréhension des ressources allouées aux différents secteurs de développement, y compris l'éducation, la santé et l'emploi".

    Évoquant l'expérience du Maroc en la matière, Clottes a expliqué que l'intégration d'une approche axée sur le genre dans la planification et l'exécution du budget, s'inscrit dans le cadre d'une série de réformes poursuivies par le Royaume au cours des dernières années ayant pour objectif de renforcer les principes d'égalité et d'équité.


    Pour sa part, le directeur des études et des prévisions financières au ministère de l'économie et des finances, Mohamed Chafiki, a indiqué que cet atelier de deux jours permettra aux participants d'approfondir leurs connaissances afin d'assurer une meilleure intégration du genre dans les activités de programmation et de budgétisation.

    Initié sous le thème, "la BSG, analyse et bonnes pratiques: liens politiques publiques, budgets, programmes sectoriels", cette rencontre entend également s'ouvrir à d'autres expériences des pays comme le Chili, le Liberia et l'Égypte, qui ont réalisé des avancés en matière de Budgétisation sensible au genre, a-t-il ajouté.

    Il réunit une quarantaine de participants représentants différents départements ministériels impliqués dans la programmation et la planification budgétaire ainsi que les points focaux genre.

    Selon les organisateurs, cet atelier offre l'opportunité de consolider les réalisations accomplies dans ce domaine en vue de faire progresser la réforme du processus budgétaire et partager l'expérience du Maroc en la matière au niveau international.

    La BSG se sert d'une variété d'outils et de processus pour évaluer l'impact des dépenses et des recettes publiques sur la situation sociale et économique des hommes et femmes. Elle vise à rendre les budgets réactifs aux besoins des hommes et des femmes, précise-t-on de même source.

    Cet atelier s'articule autour de quatre axes, à savoir "Introduction à la budgétisation sensible au genre et expérience de la banque mondiale dans le domaine de la BSG", "Analyse genre des dépenses publiques", "Programmation sensible au genre: étude de cas du programme d'amélioration de la gestion du Chili" et "Processus de gendérisation du budget et des politiques publiques: étude de cas de l'Égypte et du Liberia".




    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page