BMCE Bank : 2013, année de tous les records

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 27 Mars 2014.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    2013, année de tous les records pour BMCE Bank

    [​IMG]

    Exceptionnelles. C'est ainsi qu'ont été qualifiées les performances 2013 de BMCE Bank par son top management. Le troisième groupe bancaire marocain est plus rentable que jamais. «Les chiffres de l’exercice 2013 ont battu de nouveaux records, que ce soient le 1,2 milliard de DH du résultat net part du groupe, consolidé, les quelque 4 milliards de résultat brut d’exploitation consolidé (3,9 milliards) ou encore les quelques 10 milliards de PNB consolidé (9,8 millions)», se félicite Othman Benjelloun. Le président du groupe s’exprimait le 24 mars à Casablanca, lors de la présentation des résultats annuels de BMCE Bank. Il faut dire que le RNPG consolidé affiche une forte amélioration de 33,3% à précisément 1,23 milliard de DH. Cette performance intègre l’impact de la hausse de la participation de la banque au capital du groupe BOA qui est passée de 65,02% à 72,63% d'une année à l'autre. Implantée dans 16 pays d’Afrique, Bank Of Africa affiche, elle aussi, une croissance à deux chiffres sur plusieurs indicateurs.
    C’est le cas par exemple du total bilan et du PNB qui ont bondi chacun de 10% à 53 milliards et 3,5 milliards de DH respectivement. BOA, qui comptait à fin 2013, plus de 1,8 million de clients, a également affiché un RNPG en hausse de 7% à 345 millions de DH.
    À noter que la part de l’International dans le RNPG consolidé de BMCE Bank s'élève à 47% en 2013 contre 49% en 2012 et 35% en 2011. L’Afrique (où BMCE Bank compte d’autres filiales que BOA comme la Banque du développement du Mali et la Congolaise de Banque) participe à ce résultat à hauteur de 41% (avec 504 millions de DH en hausse de 25%). À souligner que le groupe marocain, qui envisage d’élargir d’ici 2025 sa présence aux 54 nations du continent africain, vient aussi de s’installer à travers BOA en Éthiopie, un pays de 90 millions de consommateurs, et au Togo. Il porte ainsi à 19 le nombre de pays africains où il est implanté.
    BMCE Bank compte poursuivre son expansion en Afrique anglophone, avec comme première cible le Nigeria, le pays le plus peuplé du continent. «Bientôt, nous serons en Afrique lusophone, en Angola et Mozambique.
    Quant à l’Afrique arabophone et amazighophone, nous venons d’avoir l’accord des autorités libyennes pour l’ouverture d’un bureau de représentation de BMCE Bank à Tripoli et Benghazi», a déclaré Othman Benjelloun. En Europe, où le résultat net est en hausse de 38% à 70 millions de DH, le groupe marocain a mis en place une plateforme européenne (BMCE International Holdings : BIH) regroupant BMCE Bank International Londres, Paris et Madrid. Il a également procédé au démarrage de sa nouvelle filiale européenne chargée des migrants, BMCE Euroservices, en Espagne, Italie, France puis prochainement en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Mais le poids de l’activité Maroc (banque au Maroc et activités filialisées) demeure important. Elle contribue à hauteur de 53% au RNPG consolidé à fin 2013 contre 51% en 2012 (64% après retraitement de l’impact fiscal) et à hauteur de 54% au PNB consolidé (55% en 2012 et 56% en 2011) dans «la lignée des orientations stratégiques». Sur le plan commercial, le groupe BMCE Bank (Maroc et International) enregistre également des performances avec des crédits en hausse de 8% à 149 milliards de DH, portés par les bonnes réalisations de l’activité au Maroc et en Afrique. Les ressources ont également augmenté, mais de 3% seulement à 148,8 milliards, tirées essentiellement par l’Afrique et l’Europe.
    Par ailleurs, selon Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur directeur général délégué du groupe bancaire, la mise en œuvre du plan stratégique de développement 2012-2015 se poursuit convenablement avec de bons résultats jusqu’ici. À titre indicatif, l’ambition du groupe est de doubler le RNPG entre 2011 et 2015. «À mi-chemin, la cible 2015 est proche, car le RNPG connait un taux de croissance annuel moyen, TCAM, de 34% au cours des quatre derniers exercices pour atteindre un niveau jamais atteint auparavant», a-t-il soutenu.
    «Le renforcement de cette capacité bénéficiaire s’est accompagné d’un effort de provisionnement très conséquent. En 2013, vous l’avez entendu, 1,3 milliard de provisions furent dotées», a précisé le président Othman Benjelloun. L’objectif est que cette croissance ne se fasse pas au détriment de la qualité des actifs par des prises de risques inconsidérés. Depuis 2010, plus 4 milliards de DH ont été dotés aux provisions, dont près d’un milliard (976 millions de DH) au titre des provisions pour risques généraux.



    source : Résultats annuels : 2013, année de tous les records pour BMCE Bank - LE MATIN.ma
     
    Mysa aime ça.
  2. Mysa

    Mysa Accro

    J'aime reçus:
    2310
    Points:
    113
    far7at 8ad nass li f rass ! o dakkakka 3Laman katji min ytal3o les réalisations des banques ?
     
    Med Omar aime ça.

Partager cette page