Bordeaux, retour aux fondamentaux

Discussion dans 'France' créé par simo160, 3 Novembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Après deux défaites cinglantes à Saint-Etienne puis Auxerre, les champions de France ont rectifié le tir face au Mans puis Monaco. Un retour en force qui s'appuie sur les fondamentaux des Girondins. De bon augure avant de se rendre chez le Bayern Munich en Ligue des Champions, mardi.

    . COUPS DE PIED ARRÊTES : L'ARME FATALE

    "On sait que face à Bordeaux chez lui, c'est toujours comme ça, et que sur un coup de pied arrêté, ils mettent toujours un but." Guy Lacombe l'a mauvaise. Il sait que Bordeaux dans les airs est très difficile à contrer. Et samedi encore, les Girondins ont fait sauter le verrou monégasque grâce à un coup de pied arrêté. Il faut dire qu'avec Gourcuff, Wendel, Jussie comme rampes de lancement et Diarra, Ciani, Chamakh comme tours de contrôle, l'exercice est facilité. "C'est une force psychologique. Surtout le groupe est conscient que ça peut nous débloquer les matches", admet Ciani. Avec 13 buts (sur 26) sur ce type d'action, Bordeaux dispose là de son principal atout offensif.

    . LA SOLUTION PAR LE JEU

    Après un non-match à Geoffroy-Guichard et une prestation à peine moyenne à l'Abbé-Deschamps, Bordeaux est reparti du bon pied. La recette ? Une fidélité sans faille aux principes de jeu de Laurent Blanc. "On essaye de repartir dans une dynamique de victoires après les deux défaites à Saint-Étienne et à Auxerre et quand on voit notre bilan à domicile, 14 buts marqués, 1 encaissé, je pense que c'est une bonne chose. Mais on ne changera pas de philosophie, on continuera de faire notre jeu", persiste et signe Laurent Blanc. Même avec un Gourcuff pas franchement dans son assiette, le salut de Bordeaux passe par un jeu léché de passes courtes. Et le Président de se féliciter de la dernière prestation de ses hommes face à Monaco : "Nous avons eu 17 occasions de but. Nous produisons du jeu. Je suis satisfait de mes joueurs et très content de la manière dont nous avons obtenu cette victoire."


    . UNE DEFENSE DE FER

    Depuis la défaite à Auxerre, Bordeaux n'a encaissé qu'un seul but en trois rencontres. Et encore, c'est Michaël Ciani qui a trompé son propre gardien face au Bayern en C1 (2-1). Les Girondins n'ont encaissé que sept buts cette saison en championnat et présentent l'arrière-garde la plus hermétique. La paire Ciani-Planus est aussi efficace offensivement que solide défensivement : "Je suis mis en avant par mes buts, mais je suis content, car avec Michaël (ndlr : Ciani) on fait de bonnes choses en défense et c'est super agréable de jouer dans cette équipe où tout le monde défend ensemble", analyse Marc Planus. Laurent Blanc de confirmer que le bloc défensif "a rectifié certaines choses et me donne entière satisfaction."

    . CHABAN-DELMAS, CITADELLE IMPRENABLE

    39 matches ! Voilà 39 rencontres que Bordeaux n'a plus perdu la moindre rencontre à domicile. La bande à Chamakh n'a plus perdu devant son public depuis le 7 octobre 2007 (1-3 contre Lyon). Mieux, les champions de France ont signé leur treizième victoire consécutive sur leurs terres. "C’est agréable de regarder le classement. Nous savions en gagnant ce match que nous serions premier. Nous devons nous concentrer sur notre propre performance avant tout. Lorsque nous arrivons à notre but, cela fait plaisir de voir que d’autres ne suivent pas", s'est félicité Laurent Blanc, conscient que le titre passe souvent par un sans faute à domicile.


    Eurosport
     

Partager cette page