Bouteflika se rendra au sommet de Nice

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 28 Mai 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Le président algérien Abdelaziz Bouteflika doit se rendre à Nice pour le sommet Afrique-France qui s'y tiendra du 30 mai au 1er juin. Ce qui portera à trois le nombre de chefs d'Etat maghrébins qui feront le déplacement, avec Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie) et Hosni Moubarak (Egypte).

    L’Élysée l’a annoncé ce vendredi 28 mai : le président algérien Abdelaziz Bouteflika se rendra à Nice pour le sommet Afrique-France qui’y s’y déroulera du 31 mai au 1er juin prochains. Même si le président algérien est un habitué des sommets de ce genre, sa visite, confirmée à la dernière minute, est très attendue. Car les rapports entre la France et l’Algérie se sont considérablement dégradés ces dernières années.

    Pour preuve, Nicolas Sarkozy et son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika ne se sont pas rencontrés depuis le voyage de ce dernier à Paris, le 13 juillet 2008, pour le sommet de lancement de l'Union pour la Méditerranée (UPM). La venue de Bouteflika à Paris, prévue en 2009, n'a jamais eu lieu, après avoir été reportée à plusieurs reprises. Pour le moment aucun entretien bilatéral n'a été confirmé mais « ils se parleront », affirme une source diplomatique.


    Dossiers chauds

    Et les dossiers chauds qu'ils devraient aborder ne manquent pas. Il y a ceux, revenant périodiquement sur la table, qui sont liés au passé colonial de la France – Alger exigeant la repentance de Paris et même désormais des réparations financières, ou encore que Paris révèle l'emplacement des sites d’enfouissement de déchets radioactifs consécutifs aux essais nucléaires de l’armée française à Reggane entre 1960 et 1966. Il y a aussi des divergences de plus en plus grandes sur tous les dossiers stratégiques : Proche-Orient, Sahara occidental, sécurité au Sahel et lutte contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

    Et puis tous les points de friction, plus récents, que constituent les nombreux dossiers juridiques et politiques en cours : « l’immigration choisie » de Sarkozy ; l’instruction de la justice française sur l’assassinat des moins de Tibéhirine ; ou encore l’inscription de l’Algérie sur la liste des pays dont les ressortissants sont à surveiller dans les aéroports…

    Enfin, dernier détail piquant : grâce à la venue de Abdelaziz Bouteflika, 38 chefs d'Etat et de gouvernement devraient se rendre à Nice, soit exactement le même nombre que lors du dernier sommet Afrique-France, organisé par Jacques Chirac à Cannes, en février 2007. Ce qui ne devrait pas déplaire à Nicolas Sarkozy, qui rêvait d'égaler son prédécesseur...





    http://www.jeuneafrique.com/Article...z-bouteflika-se-rendra-au-sommet-de-nice.html
     

Partager cette page