Bruxelles aux ordres d'Israël?

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par Pe|i, 16 Février 2010.

  1. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    [​IMG]

    Des militants se sont rendus le 7 février au Salon des Vacances à Bruxelles Expo. C’est habillé en hôtesses de l’air et stewards que huit activistes se sont promenés au travers des allées distribuant des faux billets d’avions aller-retour pour Israël. Cette opération avait pour but de dénoncer le rôle de la Belgique dans le transport et la livraison d’armes qui s’effectue entre Liège et Tel-Aviv. Les autorités israéliennes présentes sur place n’ont que peu apprécié l’initiative et très vite, sur ordre de l’Ambassade Israélienne, leurs agents ont interpellé tout ce beau monde.


    ______________________________________________

    Les insignifiants bouts de papiers représentant les « pseudos vols gratuits » leur ont été arrachés violemment des mains ainsi que leurs badges ; les militants ainsi malmenés ont été accusés par les agents israéliens d’être la source « de répercussions psychologiques gigantesques » sur le peuple israélien. Les militants furent ensuite immédiatement livrés à la police de Bruxelles pour une détention administrative de 4 heures puis transférés directement à la prison de Bruxelles Centre. Le transfert n’aura pas été un cauchemar pour tous puisqu’un policier belge a chantonné gaiement une chanson juive « Shalom » ; peut-être afin de détendre avec « humour » les activistes ?…


    Après avoir passé la nuit et toute une matinée en détention judiciaire et avec seulement une gaufre au sucre et un verre d’eau dans le ventre, les militants ont comparu devant le substitut du procureur du Roi. Ils sont dans un premier temps accusés de faux et usages de faux. Leur chef d’accusation devient ensuite faux d’écriture et ce, pour avoir photocopié et exhibé, et pourtant sans aucune intention frauduleuse, des documents de la compagnie aérienne israélienne El Al.


    La visée de cette opération pacifique était de réveiller ironiquement, la curiosité et surtout les consciences. Il est à souhaiter que ces actions militantes ne soient pas abandonnées à cause de ces intimidations et ces censures.


    Pour l’heure nous ne savons pas quelle suite aura cette affaire. Tout ce que nous savons c’est que l’intimidation et les pressions qu’ont subies ces activistes ne cesseront pas, bien au contraire. Si des pays « démocratiques » tels que la Belgique continuent d’être à la botte de l’« Etat » israélien, ce genre d’abus de pouvoir deviendra monnaie courante.


    Mais au fond, qu’est ce qu’une démocratie ? Un pays où la liberté d’opinion et d’expression, pourtant si prisée quand il s’agit de diffuser certaines caricatures et de réprouver les agissements de résistants palestiniens, est soudainement bafouée et abolie quand il s’agit de dénoncer des crimes de guerres ?

    Source: michelcollon.info

    _________________________________________________

    Communiqué de Presse - dimanche 7 février 2010


    Une action au Salon des Vacances contre les livraisons d'armes à l'Israël conduit à des arrestations judicaires



    Le 7 février 2010, un groupe d'hôtesses de l'air et de stewards de la compagnie aérienne El Al ont débarqué au Salon des Vacances à Bruxelles Expo. Ils y ont distribué des billets de promotion correspondant à des vols gratuits pour l'Israël et ce, en vue de remercier le gouvernement belge de son support aux livraisons d'armes à l'Israël.

    El Al et l'ambassade israélienne n'ont manifestement pas apprécié l'action-parodie de ce dimanche. Les huit activistes ont été arrêtés par des agents de la sécurité israélienne et livrés à la police. Accusés de falsification, les militants pacifistes comparaîtront demain devant un juge d'instruction. Les billets promotionnels, sous forme de cartes d'embarquement expliquaient les raisons de ces cadeaux de la compagnie aérienne.
    Plus de photos disponibles sur indymedia



    "Depuis 60 ans, la compagnie israélienne El Al est un partenaire attitré du gouvernement israélien et prends en charge la livraison d'armes à l'armée israélienne. Depuis peu, la Belgique soutient ce trafic d'armes. L'aéroport de Liège a généreusement mis à disposition son infrastructure pour l'acheminement des armes américaines vers l'Israël.

    Il y a peu, le fret aérien de la compagnie aérienne El Al passait par l'aéroport de Schiphol, aux Pays-Bas. En 2005 et 2006, 17 millions de pièces de minutions et des dizaines de milliers de douilles, grenades fumigènes et détonateurs ont ainsi été acheminés depuis les Etas-Unis à l'Israël en passant par l'aéroport de Schiphol. La transparence exagérée et l'ingérence du gouvernement hollandais ont toutefois troublées les relations commerciales avec le Pays.

    Grâce à l'hospitalité belge, El Al peut perdurer ses livraisons à l'armée isarélienne. Notre société est fière de contribuer de cette façon à l'occupation effective et professionnelle de la Palestine. En donnant suite à cette promotion exceptionnelle, vous soutenez El Al."

    Cette action fait partie intégrante de la Campagne Economy@War de l'asbl Vredesactie

    Aujourd'hui encore, 3 avion Cargo de El Al ont fait escale à Bierset, deux autres étant programmés pour Lundi. De même, 4 avions de la compagnie aérienne CAL (Cargo Airlines), le deuxième plus gros transporteur israélien ont fait aujourd'hui escale à Bierset et deux autres sont également programmés pour Demain.



    Source: vredesactie.be


    http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6&id=2550&option=com_content&Itemid=11
     

Partager cette page