California Golf Resort : Le chantier livré fin 2011

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 28 Mai 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · Au total, 441 villas, 559 appartements et 1 hôtel 5 étoiles

    · Un investissement de 3 milliards de DH de Palmeraie Développement


    Le luxe résidentiel et hôtelier a de beaux jours devant lui. Selon des spécialistes, il redevient même abordable, du fait de la crise. Pour autant, le ralentissement du marché est bien perceptible à Tanger, Marrakech, Essaouira, Agadir ou encore Casablanca.

    N’empêche, les ténors du secteur maintiennent le pied sur l’accélérateur, même si par ailleurs «ils ont réduit leur voilure», confie cet expert en immobilier haut standing. Ce qui n’est pas le cas du groupe Palmeraie Développement pour son projet immobilier California Golf Resort à Casablanca.

    Il a certes reconfiguré une partie de 30% des lots villas et 60% des appartements encore non vendus du projet California Golf Resort. «C’est pour répondre à une nouvelle frange de clientèle, en quête de petites surfaces et petits prix», justifie Omar Lahlou, DG de Palmeraie Holding.


    La première villa-témoin de ce projet «one shote» de 130 ha en plein cœur de la forêt de Bouskoura, d’une consistance de 441 villas, 559 appartements, un hôtels 5 étoiles et les utilities (business center, spa, golf 18 trous, commerces, restauration), lance une nouvelle phase de commercialisation. Le prix moyen nouveau d’une villa est ramené à 4,5 millions de DH et à 1,8 million pour un appartement d’un peu plus de 100 m2.

    Les appartements dits «Executive Floor» du resort, dont le montant d’investissement s’élève à 3 milliards de DH, «sont dotés d’un concept des plus novateurs à Casablanca, avec piscine privative en terrasse, d’inspiration brésilienne».

    Selon le promoteur, «California Golf Resort consacre plus de 70% de sa superficie aux espaces verts, aux loisirs et au golf». De plus, l’étude d’impact en cours devrait démontrer si le site est bien considéré comme patrimoine classé, en déterminant la présence ou non, entre autres, d’espèces rares, de nappes phréatiques. Auquel cas, les biens immobiliers qui y sont érigés verront leur valeur augmenter.

    En attendant, le site est défini comme une zone à écosystème propre dont «la durée d’ensoleillement exceptionnelle avoisine 300 jours par an».

    Au-delà de l’attrait naturel certain de California Golf Resort, le projet revendique une architecture moderne, sophistiquée et des infrastructures communes aux normes. Car «California Golf Resort doit réussir le pari d’un projet immobilier et touristique de luxe avec la composante de préservation de l’environnement».
     

Partager cette page