Casablanca:50.000 personnes en situation précaire

Discussion dans 'Scooooop' créé par elmedyer_rachid, 28 Juillet 2006.

  1. elmedyer_rachid

    elmedyer_rachid Visiteur

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    Le recensement effectué au niveau de la région de Casablanca a relevé l’existence de 50.000 personnes en situation précaire, dont des femmes, des enfants, des personnes âgées et des handicapés, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdallah.
    Intervenant lors de la cérémonie de signature, mercredi à la préfecture Hay Mohammadi-Aïn Sbaa, de six conventions de lutte contre la précarité et l’exclusion dans le cadre des programmes de l’Initiative nationale pour le Développement (INDH), M. Benabdallah a précisé que cette situation requiert la conjugaison des efforts de toutes les parties concernées en vue de prospecter les moyens adéquats pour la lutte contre les formes de marginalisation et d’exclusion et insuffler une forte dynamique à l’action sociale et humanitaire.

    Le ministre a rappelé les objectifs de l’INDH qui visent à s’attaquer à la pauvreté et à la marginalisation et faire face aux aspects de précarité tout en axant ses programmes sur le monde rural, dans le cadre d’une approche globale basée sur l’implication des composantes de la société civile.


    Il a affirmé que le gouvernement, qui veille à harmoniser les programmes de l’INDH avec les besoins diagnostiqués, oeuvre avec le même enthousiasme à l’exécution avec la célérité requise des projets, formant le v u que l’évaluation de ces programmes d’ici 2010 débouche sur des résultats positifs.

    Les projets programmés au niveau de la préfecture au titre de l’année 2006 et approuvés par le comité régional de développement humain, ont porté sur la réhabilitation de quatre centres d’accueil et la construction de deux nouveaux centres sociaux proposés par les comités locaux de Aïn Sbaa et de Hay Mohammadi.

    Les conventions ont été signées, d’une part, par le gouverneur de la préfecture d’arrondissements Hay Mohammadi-Aïn Sbaa, président du comité provincial de l’INDH, M. Abderrahim Bendraoui, et de l’autre, par les présidents des comités locaux, le délégué provincial de l’Entraide nationale et les présidents des associations bénéficiaires.

    Les projets approuvés concernent la réfection du centre de solidarité féminine -section Ain Sbaa qui profitera à 24 bénéficiaires, pour une enveloppe budgétaire de 413.000 DH, la réhabilitation du centre de "L’Heure joyeuse" à Assoukhour Assawda, profitant à 500 personnes (100.000 DH), l’équipement du centre "Al Amal" pour personnes paralysées à Hay Adil (120 bénéficiaires, pour 220.000 DH), la réfection du centre de qualification des handicapés et de formation professionnelle de Hay Mohammadi (428 bénéficiaires - 230.000 DH), la construction et l’équipement d’une maison de l’étudiant et de l’étudiante à Aïn Sbaa (200 bénéficiaires - 3 millions de DH), et la construction et l’équipement d’une maison pour personnes âgées à Hay Mohammadi, qui profitera à 300 personnes avec un coût estimé à 500.000 DH.
     

Partager cette page