Casablanca : cinq cafés fermés pour avoir organisé des paris illégaux

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 21 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Cinq cafés ont été fermés temporairement à Casablanca pour avoir organisé des paris illégaux, parallèlement aux paris officiels du Pari mutuel urbain (PMU), indique un communiqué de la Préfecture des arrondissements Casablanca-Anfa.

    Les autorités préfectorales ont procédé, par conséquent, au retrait provisoire des autorisations d'exploitation de ces cafés situés au centre-ville, précise le communiqué, soulignant que ces établissements ont été sanctionnés suite aux requêtes des habitants avoisinants.
    Ces paris illégaux organisés clandestinement dans certains espaces ouverts au public provoquent souvent de grandes nuisances à la tranquillité et à la quiétude des voisins, ajoute la même source.
    Les opérations de contrôle se poursuivent toujours et font partie des missions de routine de la Préfecture. Ils ont pour objectif d'amener les gérants de ces espaces à agir dans le cadre de la loi et de la réglementation en vigueur et dans le respect du bon voisinage.
    Une note du Wali de la Région du Grand Casablanca, datée du 27 mai 2005, a été adressée, dans ce sens, aux tenanciers des débits de boisson, propriétaires et gérants des établissements ouverts au public, leur rappelant "l'obligation de se conformer strictement aux dispositions des textes règlementant leurs activités".
    Elle porte précisément sur le respect des heures d'ouverture et de fermeture, la présence effective du gérant de l'établissement, l'interdiction de l'exploitation des mineurs, du tapage nocturne, de la consommation de la drogue et du narguilé (chicha) et de la présentation des spectacles susceptibles de porter atteinte aux bonnes moeurs.

     

Partager cette page