Casablanca/Circulation : c’est encore et toujours la galère

Discussion dans 'Info du bled' créé par @@@, 7 Janvier 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    · Le tunnel Roudani crée de nouveaux bouchons

    · Le carrefour des Twin, station d’expérimentations



    LA circulation à Casablanca, c’est encore et toujours la galère. La conduite c’est la colère. Le volant c’est l’enfer… Ce n’est pas une poésie, mais l’air lancinant que les casablancais ont depuis dans la tête depuis belle lurette.

    La saturation des artères de la métropole, avec son lot de pollution, met la ville au bord de l’asphyxie. Les problèmes de mobilité noircissent, en effet, le tableau de l’attractivité de la capitale économique.
    Encore plus alarmant! Les tentatives initiées par la ville pour résoudre le problème des bouchons se révèlent vaines. Les responsables locaux ont opté pour l’élargissement des boulevards et la construction de passages souterrains. Soit.

    Quatre trémies devaient voir le jour, histoire de fluidifier le trafic dans les artères congestionnées. Il s’agit de la place Dakar (rond-point Chimicolor), du croisement entre les boulevards Bir Anzarane et Brahim Roudani, de l’intersection de l’avenue Al Massira Al Khadra avec le boulevard Zerktouni (Twin Center) et enfin du prolongement de l’avenue Abderrahim Bouabid vers le quartier Bachkou (sous la voie ferrée).

    Aujourd’hui, le seul passage qu’on a pu réaliser sous le boulevard Roudani n’a rien apporté d’autre que de nouveaux problèmes.
    Pour le passage Roudani, l’on peut dire qu’il est «mal fini». Selon un spécialiste de la circulation routière, «des barrières doivent être mises en place à l’entrée et à la sortie du tunnel pour obliger les piétons à emprunter les passages qui leur sont réservés».
    En effet, depuis son ouverture à la circulation, la trémie a enregistré six accidents mortels.

    Toujours et au chapitre des dysfonctionnements, «les feux tricolores sont mal synchronisés. Un feu reliant la sortie du tunnel au boulevard Zerktouni doit être absolument installé pour créer une sorte de rupture aux automobilistes arrivant des autres artères à grande vitesse», insiste l’expert.

    Par ailleurs, le chantier du tramway, récemment lancé par la ville, commence déjà à perturber le trafic. La plupart des automobilistes empruntent le boulevard Roudani à cause des travaux de déviation des réseaux entamés début novembre sur le boulevard Abdelmoumen.



    Et le bouchon des Twin?


    AU niveau du carrefour des Twin Center, situé à l’intersection des avenues Mohammed Zerktouni, Al Massira Al Khadra et la rue Moussa Ibn Noussair, un autre bouchon reste sans solution.

    Après les fameuses études initiées par le Conseil de la ville pour la mise en place de feux intelligents, le carrefour en question s’est transformé en une véritable «station d’expérimentations». Changements de direction et interdictions entre autres .

    A ce jour, aucune disposition n’a été adoptée. Selon les responsables de la ville, le tourne-à-gauche vers la rue Moussa Ibn Noussair, autorisé aux véhicules circulant sur le boulevard Al Massira Al Khadra ou Zerktouni en direction du centre-ville, participe fortement à l’engorgement du carrefour. Aujourd’hui, l’idée d’interdire ce mouvement est abandonnée ! Il faudra, donc, attendre une meilleure synchronisation des feux tricolores.





    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page