Casablanca : Rond-point d’Europe, le passage souterrain enfin réaménagé

Discussion dans 'Faits divers' créé par RedEye, 28 Avril 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Les-toilettes-publiques.jpg



    La commune urbaine de Casablanca a enfin décidé de réaménager le passage piéton souterrain situé au rond-point d’Europe au niveau du point d’intersection entre les boulevards Zerktouni et de la Résistance. Depuis quelques jours, on s’active à nettoyer ce passage qui contient également des toilettes publiques abandonnées depuis longtemps afin d’y lancer des travaux de réaménagement. Selon le président de la commune urbaine, Mohamed Sajid, ce chantier ne demandera pas un budget consistant parce qu’il s’agit de quelques travaux de réaménagement.


    Ces derniers incluent la réparation des rideaux de sécurité, la peinture, la mise à niveau des réseaux de l’eau et de l’électricité ainsi que le système de pompage afin d’éviter tout problème lié aux réseaux d’assainissement. Le président de la commune urbaine a également demandé d’installer un système d’éclairage temporaire afin d’assurer le bon déroulement des travaux. Lydec pourrait selon lui être un partenaire du projet. Mais pour assurer un entretien permanent des toilettes publiques, M. Sajid aimerait lancer une activité commerciale dans cette galerie qui date du temps du protectorat. «On n’a pas besoin que ce projet génère des recettes. Le plus important est que ces toilettes qui rendent un service public soient de nouveau utilisées», explique-t-il.

    À noter que ce passage transformé depuis plusieurs années en dépotoir peut également rendre service aux piétons qui ont du mal à traverser le rond-point d’Europe. Cette initiative pourrait se généraliser au niveau de toutes les galeries du même type existantes dans la ville de Casablanca. «À chaque fois qu’on aménage une partie de la métropole, on découvre qu’il y a d’autres travaux à faire dans le voisinage et ainsi de suite», souligne Mohamed Sajid. Et c’est l’installation du nouveau giratoire au rond-point d’Europe qui a soulevé cette galerie de sa grisaille. Rappelons qu’un projet de toilettes publiques a été déjà annoncé au niveau du Conseil de la ville.

    Présenté à plusieurs reprises, ce projet n’a jamais vu le jour même si on avait établi une carte précisant l’emplacement des nouvelles vespasiennes. «On avait lancé un marché qui était infructueux. Actuellement, on essaiera de rétablir les toilettes publiques qui existent dans la ville», affirme M. Sajid. Pour l’instant, les futures sur la liste sont celles du boulevard des Forces armées royales (FAR).


    Une expérience du privé
    Un jeune topographe, Zidane Cherif, a pris l’initiative d’installer le jour de mise en service du tramway de Casablanca quatre toilettes publiques à la place des Nations unies. Avec huit unités, son entreprise se spécialise dans la location des toilettes autonomes écologiques. En contrepartie, elle voudrait insérer des affiches publicitaires sur les portes des toilettes. Néanmoins, ceci nécessite le lancement d’un appel d’offres en bonne et due forme.




    Source
     

Partager cette page