Catalogne : les Marocains sont les plus touchés par le chomage

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 30 Avril 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Plus de 33.000 immigrés marocains ont perdu leur travail en Catalogne à fin 2008, ce qui en fait le collectif immigré le plus affecté par le chômage dans cette région autonome du nord-est de l'Espagne qui concentre la plus forte communauté marocaine de tout le pays.

    Selon les conclusions d'une étude sur "l'intégration de la population immigrée au marché du travail" présentées, jeudi à Barcelone, par la Fondation Jaume Bofill, quelque 33.791 immigrés marocains se sont retrouvés au chômage à fin 2008, suivis des Equatoriens (13.840), des Roumains (11.821) et des Colombiens avec 7.155 personnes.

    Selon de récents chiffres officiels, les Marocains arrivent en premier rang des travailleurs immigrés hors communauté européenne affiliés à la sécurité sociale dans la région autonome de Catalogne à fin mars 2009.

    Le nombre des travailleurs immigrés marocains affiliés à la sécurité sociale a atteint, à fin mars dernier, 60.436 adhérents, suivi des Equatoriens avec 40.483 personnes et des Colombiens avec 22.569 travailleurs.

    La même étude, coordonnée par Miguel Pajares, professeur chercheur à l'Université de Barcelone (UB), a révélé qu'en raison de la crise économique et financière actuelle, la proportion des travailleurs dans le secteur agricole et domestique a augmenté de façon substantielle. Par contre, la construction et le bâtiment sont les secteurs qui enregistrent la plus grande destruction d'emploi des immigrés, avec plus de 19.755 immigrés chômeurs à fin 2008.

    Par contre, la proportion des travailleurs étrangers dans les secteurs du commerce et de l'hôtellerie a augmenté, a révélé la même étude qui fait ressortir une augmentation sensible du nombre des femmes affiliés à la sécurité sociale qui est passé de 15 pc en 2007 à 17,4 pc en 2008.


    D'autres part, l'étude assure qu'un certain nombre de retours volontaires sont enregistré particulièrement parmi les immigrés roumains. "Ces retours volontaires ne sont pas massifs et se sont même arrêtés durant les derniers mois en raison de la situation économique en Roumanie".

    http://www.journaux.ma/maroc/actual...llectif-immigre-le-plus-touche-par-le-chomage
     

Partager cette page