Chakib Benmoussa, lors d’une réunion à Lamhriz avec les chioukhs et les élus : «Le Ma

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 30 Octobre 2009.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, et le secrétaire d’Etat à l’intérieur, Saâd Hassar, ont tenu mercredi au centre de Lamhiriz, dans la province d’Aousserd, une rencontre de communication avec des chioukhs, des élus et des acteurs locaux.
    S’exprimant à cette occasion, M. Benmoussa a indiqué que cette visite dans la province d’Aousserd intervient sur instructions de SM le Roi Mohammed VI pour s’enquérir sur place de la situation dans la région, mettant en valeur la Haute sollicitude dont le Souverain entoure les habitants de la région et l’ensemble de ses fidèles sujets dans les provinces du Sud.
    Après avoir mis en relief les potentialités et les ressources dont regorge la province d’Aousserd, et la dynamique de développement que connaît cette province, il a noté que «la position stratégique de cette province, située aux frontières sud du Royaume, requiert la mobilisation de tous les services sécuritaires pour lutter de manière ferme contre toutes les cellules et tous les individus qui tentent d’exploiter ce site frontalier, afin de mener des opérations de contrebandes de drogues ou d’armes, d’émigration clandestine ou de terrorisme».
    Le ministre de l’Intérieur a appelé dans ce sens à «la vigilance et la fermeté dans le contrôle des frontières pour garantir la sécurité et la stabilité dans la région et assurer en même temps le bon déroulement du trafic et des échanges commerciaux avec la Mauritanie».
    Mettant l’accent sur l’importance des moyens logistiques et des ressources humaines dont dispose le poste frontalier de Guregarate, qui constitue «une porte du Maroc sur l’Afrique», le ministre a exhorté l’ensemble des autorités administratives, des services extérieurs et sécuritaires, des élus, des Chioukhs de tribus, et tous les acteurs locaux à adhérer de manière réel et effectif à cet effort de développement et de consolidation de la sécurité et de la stabilité dans la région.
    Il a par ailleurs relevé que le processus de développement dans cette région se poursuivra avec la participation de tous les acteurs, notamment du secteur des collectivités locales, de l’agence de promotion et de développement des provinces du Sud, l’Initiative nationale pour le développement humain et la Promotion nationale.
    Evoquant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, M. Benmoussa a noté que notre pays, convaincu de ses droits historiques, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, continuera à œuvrer de bonne foi pour parvenir à une solution politique consensuelle à la question du Sahara dans le cadre de sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale.
    Il a noté par ailleurs que le Royaume «ne restera pas les mains liées devant les provocations de ceux qui cherchent à nuire au soutien grandissant de la communauté internationale à l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc».
    Le ministre a salué à cette occasion les efforts déployés par les Forces armées royales et les différents services de sécurité pour protéger les provinces sahariennes, veiller à la quiétude des habitants locaux et assurer la stabilité dans la région.
    Les différents intervenants parmi les chioukhs, élus et acteurs associatifs ont réitéré leur mobilisation constante derrière SM le Roi Mohammed VI et renouvelé leur soutien à l’initiative d’autonomie, tout en dénonçant les positions des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume et les actes menés par certains individus pour porter atteinte à l’ordre public.
    Ils ont, d’autre part, passé en revue certaines préoccupations des habitants de la région ayant trait notamment à l’emploi, au logement, à la santé et à l’enseignement, appelant par là même à redoubler d’efforts pour accélérer le rythme de développement dans la région.
    Le ministre de l’Intérieur et le secrétaire d’Etat à l’intérieur ont effectué à cette occasion une visite à des services administratifs et se sont enquis des projets d’habitat réalisé ou en cours de réalisation, du plan d’aménagement de Bir Gandouz, du programme d’approvisionnement du centre de Bir Gandouz en eau, du programme de routes rurales dans la région, des projets de l’INDH dans la province d’Aousserd. Ils ont auparavant visité le centre de Guergarate.
    Lors de cette tournée dans la province d’Aousserd, MM. Benmoussa et Hassar ont été accompagnés du Général de Corps d’Armée, Housni Benslimane, Commandant de la Gendarmerie Royale, du Général Hamidou Laanigri, inspecteur général des Forces Auxiliaires, de Cherki Drais, Directeur général de la Sûreté Nationale, du directeur de l’Agence de promotion et de développement des provinces du Sud, Ahmed Hejji, du wali de la région Oued-Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, Hamid Chabar, du gouverneur de la province de Aousserd, Alhassan Aboulaouane, ainsi que des walis et gouverneurs du ministère de l’Intérieur, des élus et responsables locaux et d’autres personnalités militaires et civiles.









    Source : libe.ma
     

Partager cette page