Chamakh de retour au pays ?

Discussion dans 'France' créé par RedEye, 16 Mai 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    En mal de temps de jeu en Angleterre, Marouane Chamakh ne serait pas contre un retour à Bordeaux. L'attaquant de 29 ans se dit même prêt à faire un effort financier pour retrouver son club formateur.

    Arrivé en 2010 à Arsenal, Marouane Chamakh espérait bien donner une nouvelle ampleur à sa carrière. Mais après une première saison globalement décevante (7 buts en 29 matches de championnat), l'attaquant marocain a rapidement déchanté. Cantonné au banc la saison suivante (11 matches de Premier League) ce dernier a été prêté à West Ham pour l'exercice 2012-2013. Là non plus, il n'est pas parvenu à tirer son épingle du jeu (3 matches joués, aucun but). A 29 ans, le natif de Tonneins doit sans aucun doute quitter Arsenal, où il est encore sous contrat, pour redonner un second souffle à une carrière qui semble de plus en plus dans une impasse.


    Pour renouer avec la confiance, Chamakh se verrait bien revenir chez les Girondins, où il a été formé et a disputé huit saisons en tant que professionnel. "Je vais me reposer la question, je vais voir. Tout le monde sait que Bordeaux est mon club de cœur. Je sais qu’il faut que je fasse des sacrifices parce que je ne peux pas rester comme ça. Si je trouve une entente avec Bordeaux, pourquoi pas, C’est possible. Je sais qu’il y a peu de chances que je reste à Arsenal. Si je reviens en France, ce ne pourra être qu’à Bordeaux", a-t-il ainsi confié à Sud Ouest, dans le cadre d'un match caritatif disputé mercredi soir à Talence, en Gironde.

    Une volonté de retour au bercail qui doit aller droit au cœur du président bordelais, Jean-Louis Triaud, qui connaît bien le bonhomme et sait les difficultés de son équipe sur le plan offensif (16e attaque de Ligue 1 cette saison avec 38 buts). Mais ce dernier, ainsi que l'entraîneur Francis Gillot, savent aussi que Marouane Chamakh, malgré sa formidable activité sur le front de l'attaque et son excellent jeu de tête, n'est pas un buteur particulièrement prolifique (13 buts en Ligue 1 lors de sa meilleure saison avec Bordeaux en 2008-2009). Son expérience pourrait néanmoins être un véritable atout pour le club au Scapulaire, en quête de leaders.



    Source
     

Partager cette page