Chirac perd-il la mémoire ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par HANDALA, 8 Février 2006.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    Inscrit:
    22 Juin 2005
    Messages:
    6124
    J'aime reçus:
    91
    Localité:
    Marrakech
    En annonçant à la fois la suppression de l'article sur le "rôle positif" de la colonisation tout en se basant sur la loi Taubira pour le choix de la date d'une Journée de commémoration de l'esclavage, le président de la République est en pleine contradiction.

    Si Jacques Chirac critique aujourd'hui ce texte de loi qu'il avait lui-même signé après son vote par le Parlement, c'est, dit-il, parce que "ce n'est pas à la loi d'écrire l'Histoire".

    Or, dans le même temps, Jacques Chirac a décidé, après avoir reçu Christiane Taubira (le dernier qui a parlé semble toujours faire une forte impression au président de la République !), député de Guyane, qu'une "Journée des mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions" sera instituée le 10 mai. Une date rappelant celle du vote de la loi Taubira faisant de l'esclavage un crime contre l'humanité, c'est-à-dire une de ces lois qui écrivent l'Histoire que dénonçait justement le président de la République.

    Comment s'étonner que la pays traverse une crise de la mémoire si le président de la République est en proie à une crise d'Alzheimer politicien?
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.