Chronique | Cruyff - Le Barça est encore le favori

Discussion dans 'Barça' créé par simo160, 27 Avril 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Cette remontée de Madrid est impressionnante, mais le Barça est encore le favori et, dans le pire des cas, sortira toujours leader du Bernabéu. Mais avant arrive Chelsea contre qui il faudra corriger les erreurs commises à Mestalla.

    Cette journée a servi à mettre fin à la ritournelle « je gagne à Valence, et Madrid perd à Séville, ainsi le Barça remporte la Liga à Bernabéu ». Les Ligas, tu les désires mais tu ne les célèbres que lorsque tu les as terminées, jamais avant. Aujourd'hui tout le monde croit qu'il y a un nouveau championnat où Madrid pourrait déjouer tous les pronostics.
    Cette remontée des blancs est impressionnante, mais le Barça est encore le favori. Au Bernabéu il doit y aller pour gagner, que ce soit avec un point, quatre ou sept d’avance. Il doit y aller pour gagner car c'est ce qu’il a fait toute la saison. Madrid reste au coude à coude au classement grâce à sa phase retour où il a sauvé plusieurs balles de match. Sa dernière rencontre perdue l’a été contre le Barça. Et le Barça est celui qui aura l'occasion de mettre un terme à cette incroyable résistance blanche. Pour moi, c’est assurément le meilleur scénario pour les hommes de Guardiola.
    Le nul de Valence sert à trois choses, l’ordre ayant peu d’importance. Un, à ajouter un point précieux, bien que beaucoup croient que c’est une mauvaise chose après la victoire de Madrid à Séville. Deux, à mettre en évidence que ce qui a été obtenu jusqu’à aujourd’hui n’est pas quelque chose d’aussi évident. C'est-à-dire, qu'il est très difficile de toujours gagner, et surtout de le faire en jouant très bien. Et trois, qui il y a toujours des détails à améliorer. La question n'étant pas de savoir ce qui fait que je suis si bon mais qu’ai-je mal fait pour cesser d'être aussi bon. Si tu détectes tes propres erreurs il est plus facile ensuite de les corriger pour ne pas les répéter devant Chelsea.

    Question de vitesse
    Quelles-sont les erreurs du Barça à Mestalla ? Des petits détails qui, ajoutés, rendent vulnérable celui qui paraît invulnérable. Ce n'est pas une question d'attitude mais de vitesse. De vitesse avec laquelle tu imprimes tes mouvements. Avec et sans ballon. Si tu déplaces la balle rapidement et la donnes tout aussi rapidement, l’adversaire sera toujours en retard. Ou, bien sera dépourvu de la balle et sera averti ou même pas si tu évites le contact, déjà parti de l’endroit où tu te trouvais. Si tu ne joues pas d’une manière fluide, il y a davantage de chocs. Et cela signifie moins de contrôle. Davantage d'interruptions, ce qui diminue les occasions de surprendre l’adversaire car rien est plus facile que de se regrouper lors des phases arrêtées. Davantage de chocs signifie un plus grand nombre de ballons divisés entre les deux équipes et, de cette façon, un plus grand pourcentage de possession de balle pour l’adversaire et de risques de contre.
    Chelsea peut être aussi rapide, voir plus que Valence. Et il s’agit d’une équipe assurément beaucoup plus forte. Au niveau puissance le Barça ne gagnera jamais. Pour ne pas entrer dans son jeu il devra très bien faire le sien. C'est-à-dire, imprimer un rythme élevé de transmission du ballon pour obtenir ce demi - mètre d'avance qu’il n'aura jamais s’il ne le gagne pas en faisant circuler la balle rapidement.
    Des actions individuelles, bien sur il ne manquerait plus que ça, mais seulement quand il le pourra et jamais dans une zone de danger. Il est fondamental de diminuer les pertes de ballon lors de passes horizontales, ainsi que d’essayer de jouer le maximum de temps possible loin de ta surface de réparation parce que les joueurs de Chelsea sont plus grands que ceux du Barça. L’important n’est pas tant de savoir qui marque Drogba, mais comment je m’arrange pour que le moins de ballons possibles lui arrivent Ce n’est pas tant de savoir qui marque Lampard, mais comment je m’arrange pour qu’il n'y ait pas de seconde solution possible ou pour que lui ou un autre n’apparaissent. Une fois de plus, je serai meilleur défensivement en fonction non pas de comment je défends, mais de comment j’attaque. Si je réalise bien mes mouvements offensifs, je défendrai mieux. Si je m’embourbe à l’avant je souffrirai derrière, c’est une certitude. Il sera intéressant de voir qui impose son style à l’autre.

    L'origine du problème
    De la partie disputée à Mestalla tu peux aussi retenir d’autres choses. Par exemple, qu’il faut toujours être attentif à tout. Sur le but de l’égalisation sur corner, il m’est égal de savoir si c’est Puyol qui a gêné Valdés ou si c’est l’inverse. Tout comme de savoir que Maduro était marqué par celui-ci ou celui-là. Ceci, on s’en aperçoit rapidement sur la vidéo. La question c’est comment tu concèdes ce corner. Si le rival gagne du terrain vers l’avant et que tu n’as rien à lui opposer, il arrive ce qui est arrivé samedi, et la faute t’en revient entièrement. Et cela s’est produit à partir d’une action de balle arrêtée, presque au centre du terrain. Personne n'a été attentif pour empêcher le lancement en longueur du ballon, tous les joueurs surveillant comment le ballon voyageait vers la tête de Silva, qui, bien que meilleur avec ses pieds n’utilisera sa tête seulement si tu lui en laisses l’opportunité; en le laissant libre de tout marquage.
    Sur le second but de Valence, une demi-douzaine de joueurs du Barça a été débordée par un simple mur. Quelqu'un pouvait-il faire une faute, une simple obstruction ? Ils te répondront que oui, mais là sur le terrain, avec leurs principes, cela se décide rapidement d’autant plus avec la qualité des attaquants en face.

    Recours de vétéran
    Si à cela tu additionnes la volonté des joueurs du Barça à vouloir récupérer le ballon sans faire de faute ou en en faisant le moins possible, tu peux te retrouver dans cette situation. Fais-je faute ou non ? Et où ? Toujours le plus loin de son but et oui, une petite faute au bon moment pas un coup de pied, une simple obstruction est aussi un recours de vétéran.
    Ces détails doivent te servir à ne pas commettre les mêmes erreurs lors du prochain match. Parce que, ne l’oublions pas, il s’agit de Chelsea en Champion’s League. L’erreur de samedi se situera à une éternité.


    [/B]www.fcbarcelonaclan.com

     

Partager cette page