Chute de cheveux

Discussion dans 'Féminin' créé par billita, 12 Septembre 2008.

  1. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    Salam 3alikom


    G un big problème je per enormement mes cheveux [21h] ils s'affinent de plus en plus snif snif

    3atkouni stp é si vous avez une recette anti chute pr ne pas devenir chauve snif snif 3twhaaaaaa lili ALLAH ykhalikom

    é merci d'avance
     
  2. misshany

    misshany Visiteur

    J'aime reçus:
    92
    Points:
    0
    mé dabor wash ma3ndak ta chi maladie com lanémie? psk yen a pa mal ki coz 7 chute de chveu mwa ossi tan3ani mnha mé bfi3l lé traitments k je sui :(
     
  3. anasamati

    anasamati Accro

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    tu as frappé à la bonne porte.
    Achète "Capilys", c'est un sérum à base de huile d'argane; il coûte 30 dhs à peut prêt, tu peux le trouver chez les boutiques de cosmétiques, deodorants ........
    Wahed khalti kan ch3ar dyala mcha le zbell, jajajajaja, mnin daret hada ch3ar 9wala après un mois.
    Malheureusment ça marche que pour les femmes, moi aussi je souffre de la chute de cheveux.
    Iwa bonne chance.
     
  4. misshany

    misshany Visiteur

    J'aime reçus:
    92
    Points:
    0
    o fet jutiliz le mme serum mé le blem c k mé chveu sont gras é les huiles sont deconseillé pr lé chveu du mme type, mé lakano té chveu secs p étr ykoullik efficace;
    yarabii twafa9 ;)
     
  5. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    ché pa mé dorigine je mange peu

    aji wehc khasni un dermato
     
  6. benguerir

    benguerir Accro

    J'aime reçus:
    148
    Points:
    63
    haniya za3ma twallai f7al khouk [:Z]
     
  7. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    merci bcp fréro hla ykhatek aft l9rou3a me sonne <D ALLAH yhfed

    g deja essayé un truc a base d'argane é welou inchalah tkoun un bon resultat yarabi

    merci encr :p
     
  8. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    andi les cheveux normo hamdoulah alor sa march ou pa
     
  9. billita

    billita Oum mohamed

    J'aime reçus:
    182
    Points:
    63
    c + piiiiiiiiir ke mon frer ana tymchi 3la toulto snif snif snouf
     
  10. misshany

    misshany Visiteur

    J'aime reçus:
    92
    Points:
    0
    wi 7biba j pense k makayn blem si té chveu sont normaux, mé tana 9ali mn dermato labit y3tini 1 traitment mé chui couteu, tu px essayer si tu veu;)
     
  11. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    sam7ou lia ila taflt 3likom f had topic dialkom :eek:

    bghit ghir nswel wach had les solutions li 3titou hna dial les 2sexes? oula que pour les femmes?

    merci ^^
     
  12. misshany

    misshany Visiteur

    J'aime reçus:
    92
    Points:
    0
    ana j pense k c juste o feminin:eek:
     
  13. misshany

    misshany Visiteur

    J'aime reçus:
    92
    Points:
    0
    attention ossi mn gel si ten mets tro rah tahowa il coz la chute dé chveu
     
  14. SuZiTaToh

    SuZiTaToh ❤❤❤❤

    J'aime reçus:
    223
    Points:
    0
    achman shamppoo katsta3lmi?[17h]
     
  15. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    merci misshany pour le conseil :eek:
     
  16. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    de preference choufi un specialiste , il te demandera des analyses de sang, il detectera le probléme.



    pour cela faudra savoir kl info sur la physiologie des cheveux:


    La vie des cheveux


    Il existe trois phase dans la vie d'un cheveu :

    - la phase anagène : pousse du cheveu durant entre 3 et 7 ans

    - la phase catagène : arrêt de la pousse en 1 à deux semaines (sorte de mort du cheveu)

    - et la phase télogène : le cheveux mort reste accroché au cuir chevelu durant 3 mois avant la chute de cheveu


    La perte de cheveux , la chute de cheveux : pourquoi ? comment reconnaître une chute de cheveux anormale


    La chute de cheveux "normale"

    La chevelure est comparable à une forêt : les cheveux poussent, vivent et meurent. Les cheveux morts tombent et sont normalement remplacés par de jeunes cheveux. On considère qu'une chute de cheveux inférieure à 50-100 cheveux par jour peut être normale.

    La chute de cheveux anormale


    Dans certains cas, la chute de cheveux dépasse les 50 à 100 cheveux par jours et l'on considère alors qu'il s'agit d'une chute de cheveux pathologique.


    La chute de cheveux peut prendre des formes très différentes :

    La chute de cheveux peut

    *

    toucher l’enfant, l’adulte, l'homme, la femme
    *

    toucher l’ensemble ou une partie du cuir chevelu
    *

    laisser apparaître un cuir chevelu normal ou cicatriciel
    *

    etc.

    La chute de cheveux peut être accompagnée...

    La chute de cheveux peut être isolée ou accompagnée de nombreux signes :
    fatigue
    cheveux gras
    cheveux cassants
    cheveux fins
    pellicules ou croûtes
    démangeaisons


    Ces signes ont tous leur importance pour déterminer la cause de la chute de cheveux et les facteurs favorisants ou aggravant la chute de cheveux.



    Conduite à tenir en cas de chute de cheveux :


    Toute chute de cheveux nécessite donc une consultation médicale afin d’en déterminer la cause, parfois au besoin d'un bilan sanguin, et afin d'établir un traitement de la chute de cheveux.


    Causes de chutes de cheveux :

    Les causes de la chute de cheveux sont très nombreuses. Nous n’aborderons ici que quelques unes des causes les plus fréquentes de chute de cheveux :

    alopécie androgénétique encore appelée calvitie

    pelade

    effluvium télogène.


    =>Alopécie ou calvitie chez la femme


    Il s'agit d'un problème fréquent : près d'un tiers des femmes se plaignent d'une perte excessive de cheveux à un moment ou un autre de leur vie

    L'alopécie dite féminine


    Il s’agit d’une chute de cheveux progressive et diffuse qui concerne la partie médiane du crâne. Peu à peu les cheveux deviennent à la fois moins nombreux et plus fins, et le cuir chevelu devient de plus en plus visible et apparent. Ce type de chute peut survenir assez tôt après l’adolescence. Le plus souvent cependant cette alopécie se rencontre après 40 ans ou même après la ménopause.
    Le ou les mécanismes de ce type d’alopécie ne sont pas parfaitement connus.

    Elle pourraît correspondre à un épuisement des possibililtés de renouvelllement du follicule pileux qui s’épuise avec l’âge, avec donc de grandes variabilités d’une femme à l’autre.

    Parfois il s’agit de la conséquence d’une baisse des réserves de fer, même s’il n’y a pas d’anémie. On peut dépister cette carence par un dosage de ferritine dans le sang.

    Il peut aussi s’agir d’un trouble thyroïdien que l’on dépistera en cas de chute de cheveux diffuse et progressive par un dosage hormonal sanguin.

    Ce type d’ alopécie pourrait traduire en fait un excès de fonction des androgènes féminins au niveau des follicules pileux. On qualifie alors cette alopécie d’alopécie androgénogénétique. Ce terme d’ «androgénogénétique» souligne l’intrication des facteurs génétiques et des facteurs hormonaux. Les hormones en cause sont en fait les androgènes que produisent chez la femme les ovaires et les glandes surrénales. Ces androgènes peuvent être produits en quantité excessive, mais le plus souvent il n’existe aucun trouble de leur production. C’est en fait dans le cuir chevelu que l’action de ces hormones est excessive, conduisant à une perte de cheveux progressive. Celle-ci traduit un excès de sensibilité du follicule pileux aux androgènes qui lui parviennent, androgènes en quantité donc normale dans le sang. Cet hyperfonctionnement est qualifié d’ « hyperandrogénisme ». Il correspond à une sensibilité des follicules pileux anx androgènes excessive, et qui est génétiquement programmée.


    C’est donc au dermatologue à faire le diagnostic de ce type de chute de cheveux. Elle peut être le seul signe cutané de l’excès de fonction des androgènes. Elle peut parfois être associée à une acné sévère, à un exces de poils (hirsutisme) chez la femme jeune, à des troubles des règles (chez la femme avant la ménopause bien sûr) et c’est plutôt dans ces cas que l’on demande des dosages hormonaux à la recherche d’une anomalie de la fonction des ovaires ou des glandes surrénales. Mais ces dosages ne sont pas à réaliser quand la chute de cheveux est isolée et après la ménopause. Les seuls dosages utiles, quelque soit l’âge, sont le dosage de ferritine, pour éliminer une carence en fer, et la recherche d’une anomalie thyroïdienne.

    Bien sûr quand de telles anomalies existent, leur correction (prise de fer ou traitement endocrinien) est indispensable pour obtenir l’arrêt de la chute. Dans tous les autres cas, les solutions sont dermatologiques et hormonales.

    Les traitements hormonaux qui peuvent être proposées en cas d’alopécie féminine sont représentés par la prise d’antiandrogènes. Ce sont des hormones (acétate de cyprotérone ou spironolactone) qui empêchent l’action des androgènes naturels sur le cheveu. C’est au dermatologue à les proposer, mais le traitement doit être conduit sous surveillance gynécologique. En effet, les gynécologues ont bien plus que les dermatologues l’habitude de manier ces produits.

    Les traitements dermatologiques
    sont eux aussi indispensables. Il ne s’agit pas de traitements hormonaux mais de différents produits qui d’abord ralentissent la chute et ensuite aident à la repousse du poil. Au premier plan de ces médicaments, les applications, une ou deux fois par jour, de lotions anti-chute, en particulier celles qui contiennent du minoxidil, et des produits, par voie buccale (micronutriments) ou même par voie injectable : vitamine B5, biotine, vitamine B6, cystine, cystéine, methionine, isoflavones, zinc…

    Ces traitements sont à conduire en association avec les traitements par antiandrogènes, pendant de nombreuses années, car leur action n’est souvent que suspensive. L’efficacité de ces produits est par ailleurs très variable d’une femme à l’autre, ce qui soulgne bien le caractère « génétique » de ce type de chute de cheveux. Certaines de ces alopécies, quand elles sont importantes et que les traitements n’ont pas commencé suffisamment tôt, méritent aussi le recours à la chirurgie des microgreffes capillaires qui donne, en des mains expertes, de très bons résultats esthétiques.

    EN RESUMé:



    Les causes des chutes de cheveux sont nombreuses et variées.

    Une chute de cheveux nécessite un avis dermatologique spécialisé.

    Si l’alopécie est isolée, aucun bilan endocrininien n’est nécessaire.

    En revanche, toute chute de cheveux féminine diffuse et progressive nécessite un dosage des réserves de fer et de la fonction thyroïdienne.

    Le traitement de la chute de cheveux dépend de la nature et de la cause de celle-ci.

    Le traitement d’une chute de cheveux primitive repose sur l’utilisation quotidienne de produits à base de minoxidil et d’un traitement hormonal dit antiandrogénique.
     
  17. benguerir

    benguerir Accro

    J'aime reçus:
    148
    Points:
    63
    bghit ngoul khouk li howa ana [:Z]
     
  18. BOLK

    BOLK Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    309
    Points:
    83
    Merci cha3nouna pour les infos et l'effort :)

    c trop gentil de ta part

    ya3ni li taynzelolo mabine 50 o 100 cha3ra f nhar 3adi c ça
     
  19. ChA3nOuNa

    ChA3nOuNa Visiteur

    J'aime reçus:
    49
    Points:
    0
    de rien bolk c avec plaisir :eek:, oui c tout à fait normal.
     
  20. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    iwa chri dagia o sta3mili8a mnin ta9ra3i ana nkhasha l khty
     

Partager cette page