Civilisation Aztèque

Discussion dans 'Bibliothèque Wladbladi' créé par titegazelle, 14 Août 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    On dit que les Aztèques migrèrent du nord vers les montagnes centrales du Mexique. Selon leur légende, ils errèrent autour du lac Texcoco pendant une centaine d'années et en 1345 construisirent la ville de Tenochtitlan (l'actuel Mexico) sur une île au milieu du lac. La ville devint peu à peu une puissance dominante dans la région et finit par établir l'empire aztèque qui domina jusqu'au 16ème siècle une vaste région allant du Mexique central jusqu'à la côte guatémaltèque.

    La société aztèque était divisée en classes sous le pouvoir absolu du roi ou Tlatoani, qui était le plus haut prêtre et le chef militaire suprême. La classe régnante était la noblesse, c'est-à-dire les prêtres et les chefs des guerriers. Les classes inférieures formaient des groupes basés sur la famille ou l'occupation appelés "calpulli". Les agriculteurs constituaient la classe la plus basse, bien que leur travail agricole fût à la base de l'empire.

    Les Aztèques avaient leurs propres dieux, mais ils observaient aussi le culte traditionnel local des dieux légendaires des Toltec, et ils pratiquaient le sacrifice humain en arrachant le cÅ“ur. Les Aztèques utilisaient deux calendriers ; l'un était le Xiuhpohualli avec un cycle de 365 jours basé sur les mouvements du soleil, et l'autre était le Tonalpohualli avec un cycle de 260 jours utilisé pour les cérémonies rituelles. Comme les deux calendriers se synchronisent tous les 52 ans, les Aztèques employaient aussi un plus long cycle de 52 ans comme calendrier arrondi semblable à notre siècle. Le calendrier de 365 jours était composé de 18 mois qui duraient 20 jours chacun plus cinq jours supplémentaires. Le calendrier de 260 jours se composait de combinaisons des chiffres de 1 à 13 et 20 signes de jours. La langue parlée par les Aztèques était le nahuatl. Les Aztèques laissèrent beaucoup de poésie et de prose en nahuatl plein de belles métaphores.

    Pierre du soleil aztèque

    Tenochtitlan était une cité magnifique. Les premiers conquistadores espagnols furent étonnés de sa splendeur. Plus tard les Espagnols détruisirent complètement et enterrèrent la ville, sur laquelle ils construisirent une nouvelle ville - Mexico - la capitale du Mexique avec une population de 20 millions d'habitants. Quelques ruines seulement de Tenochtitlan telles que le grand temple ou Templo Mayor gardent les moindres vestiges de l'ancienne gloire de l'empire.

    Tenochtitlan

    Les fondations du Templo Mayor furent découvertes en 1978 pendant la construction d'un souterrain. Á l'origine, deux temples se trouvaient sur une pyramide géante. Un des temples était consacré à Tlaloc (Dieu de la Pluie) et peint en bleu, et l'autre en rouge était le temple de Huitzilopochtli, le Dieu du Soleil. Les autels devant les temples furent utilisés pour offrir le sang aux dieux. La pyramide fut à plusieurs reprises reconstruite et agrandie. Au moins six importants travaux de reconstruction furent réalisés, mais seulement les structures du premier travail d'agrandissement sont parfaitement conservées.

    Depuis la première découverte, d'autres fouilles ont révélé environ 80 structures aztèques supplémentaires. Il est très difficile d'avoir une idée complète de la ville de Tenochtitlan parce que l'ancienne cité aztèque est ensevelie sous les constructions modernes, mais les efforts de recherche continuent en creusant des tunnels pour faire des fouilles souterraines.

    Teotihuacan
    Description des ruines de Teotihuacan

    Teotihuacan est situé pas loin de Mexico. C'est le site archéologique d'une ville monumentale construite longtemps avant l'empire aztèque par les anciens occupants de la région. On pense que la cité florissait entre le premier siècle et le 7ème siècle de notre ère. Quand les premiers Aztèques migrèrent dans la région au 14ème siècle, ils le considèrent comme site sacré où les dieux s'étaient réunis pour créer le soleil et la lune. Ils l'appelèrent Teotihuacan (site des dieux) et en firent un lieu de pèlerinage. La cité est divisée en deux sections par une vaste rue, qui s'appelle l'Avenue des Morts. Le nom dériva d'une idée fausse que les grandes structures le long de la rue étaient des tombeaux. Teotihuacan fut désigné site classé Patrimoine Mondial en 1987.

    Teotihuacan

    L'Avenue des Morts, à peu près 4 kilomètres de long, coupe en deux la partie centrale de la ville. L'avenue est placée sous un angle de 15 degrés 24 minutes à l'est de nord. Le long de l'avenue il y a beaucoup de structures de temples et de palais.

    La plus grande structure est l'immense pyramide du soleil qui a 63 mètres de haut. La plateforme d'Adosada construite au-dessus de la façade de la pyramide fut ajoutée plus tard. Elle fait face à l'Avenue des Morts. Elle est construite pour être exactement orientée au soleil couchant les jours où le soleil vient au zénith du ciel à midi.

    Pyramide du Soleil

    A l'extrémité nord de l'avenue se trouve la Pyramide de la Lune qui a 46 mètres de haut. Bien qu'elle soit plus petite que la Pyramide du Soleil, c'est une structure très importante. Elle est construite dans un style typique de Teotihuacan avec des panneaux (tablero) placés sur des murs en pente (talud).

    Les Aztèques continuèrent à étendre leur territoire par conquête pour dominer le Mexique entier, des montagnes centrales jusqu'au Golfe du Mexique, et au Guatemala.

    La société aztèque était divisée en deux classes principales : la noblesse (pilli) et le peuple (macehualli). Leur système d'éducation était également divisé en deux cours. Chaque classe avait son propre établissement éducatif qui donnait aux enfants l'éducation nécessaire à leurs rôles dans la société aztèque. Les enfants pilli fréquentaient des écoles appelées calmecac, où ils apprenaient la religion aztèque, les systèmes des calendriers aztèques, et l'art de la guerre. Les enfants Macehualli allaient aux écoles telpochcalli où ils apprenaient le bon sens nécessaire pour être citoyen et recevaient une formation militaire. La succession royale était à l'origine non-patrimoniale ; les souverains furent choisis parmi les parents royaux par consultation. Cependant, plus tard le principe fut établi qu'un enfant du roi précédent succède au trône.

    Les sacrifices humains rituels étaient nombreux chez les Aztèques. Un des dieux les plus importants, Huitzilopochtli, était le Dieu de la Guerre et du Soleil. Selon la mythologie aztèque, le soleil avait besoin de sang comme source d'énergie pour se déplacer à travers le ciel. Pour fournir l'énergie pour le Dieu du Soleil, ils prirent un grand nombre de captifs dans les batailles pour les offrir comme sacrifices de sang. On dit qu'en 1487, pour célébrer une victoire dans la guerre et l'accomplissement d'une prolongation du travail sur la grande pyramide, plusieurs milliers de gens furent tués comme sacrifices au dieu pendant seulement quatre jours. Il n'y avait aucun manque de sacrifices humains, car la prise de prisonniers était quasiment une institution dans la société aztèque. Ils avaient des Guerres des Fleurs, sorte de batailles rituelles par accord mutuel avec leurs voisins, le Tlaxcala et le Huexotzinco, afin de satisfaire aux besoins religieux en captifs de guerre pour les sacrifices rituels. Leurs cérémonies étaient épouvantables ; les prêtres coupaient la poitrine et en retiraient le cÅ“ur des victimes étendues sur l'autel ; ils écorchaient la peau des corps des victimes et la portaient dans des danses rituelles ; ou bien les victimes étaient jetées dans le feu et brûlées vivantes.

    Les enfants étaient sacrifiés à Tlaloc, Dieu de la Pluie. Dans les montagnes, les enfants masculins en bas âge étaient tués et leur sang versé sur la statue du Dieu de la Pluie. On coupait la gorge aux fillettes et leurs corps étaient jetés dans le lac Texcoco.

    Le langage commun de l'empire aztèque était le nahuatl. C'est une langue exubérante. Riche en métaphores fleuries et délicates, la littérature nahuatl est connue pour être extrêmement belle. Ils avaient un système d'écriture basé sur les pictographies qui représentaient des noms personnels, des articles de calendrier, et des noms de lieu. Les écritures pictographiques aztèques qui nous sont transmises fournissent des informations précieuses sur la vie quotidienne dans l'empire aztèque.

    Les Aztèques chantaient et dansaient pour leurs dieux, pour les rois, pour le plaisir, et pour leur consolation. Ils appréciaient l'éloquence. Les concours des discours et les jeux théâtraux étaient leurs divertissements préférés.

    En 1519, les soldats espagnols menés par Cortez arrivèrent à Tenochtitlan. Le Roi aztèque Moctezuma II accueillit Cortez comme un invité honoré, car le roi croyait que Cortez était Quetzalcoatl, un de leurs Dieux qui avait été expulsé des montagnes centrales et qui avait promis de revenir. Mais malgré son accueil chaleureux, Cortez s'empara du roi et le fit prisonnier. Plus tard, Cortez étant absent de la ville, un des ses hommes, le jeune Général Alvarado fit une incursion contre les Aztèques pendant une cérémonie. Ceci déclencha une guerre entre les Espagnols et les Aztèques, et Cortez fut forcé de se retirer de la ville le 30 juin, jour qui serait connu sous le nom de "la noche triste" (la nuit de la douleur).

    En 1521, l'armée espagnole revint pour lancer une véritable attaque sur Tenochtitlan et captura le nouveau roi, Cuauhtémoc. Après la reddition et la destruction complète de Tenochtitlan, la cité fut renommée Mexico, capitale de la Nueva España (Nouvelle Espagne).
    - Descendants des Aztèques

    Les Aztèques développèrent une technique de culture unique connue sous le nom de chinampa. Des îles artificielles faites d'énormes paillasses de roseaux tissés furent installées dans les zones marécageuses et la boue très fertile du fond du lac fut empilée sur ces paillasses pour créer des champs. Ce type de champs flottants se trouve toujours dans la zone de Xochimilco au sud de Mexico. Xochimilco et Mexico furent désignés sites classés du patrimoine mondial.

    La langue Nahua est répandue partout au Mexique. On pense que le nahuatl qui était le langage commun de l'empire aztèque est une variante de Nahua. Le vocabulaire de l'espagnol mexicain contient beaucoup de mots prêtés du nahuatl, des mots comme cacao, piment et tomate. Il y a d'autres langues qui survivent également au Mexique, comme par exemple le Totonacan utilisé dans les régions côtières du Golfe du Mexique.

    Huitlacoche est un champignon comestible qui se développe sur le maïs et qui est cuit avec le maïs. Il est très apprécié dans la cuisine mexicaine traditionnelle depuis l'ère des aztèques. Il est disponible aujourd'hui en boîte de conserve dans les supermarchés.


    http://www.france5.fr/inca-maya-azteque/fr/03-azteque/etendue-empire/strategies.html

     

Partager cette page