Clichy-sous-Bois et Montfermeil c cho !!!

Discussion dans 'Discussion générale' créé par kasmi mohammed, 31 Mai 2006.

  1. kasmi mohammed

    kasmi mohammed Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    A Clichy-sous-Bois et Montfermeil, deux villes voisines qui avaient été le berceau des émeutes urbaines de l'automne, cinq personnes ont été placées en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, majoritairement pour des jets de projectiles, selon la même source.

    Une dizaine de voitures ont été brûlées dans ces deux villes.

    Muhittin Altun, qui avait été gravement brûlé dans le transformateur où deux de ses camarades, Zyed Bena et Bouna Traore, avaient trouvé la mort le 27 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis), compte parmi les personnes placées en garde en vue mardi soir à l'hôtel de police de Bobigny, a-t-on appris de sources concordantes.

    Muhittin est sorti de garde à vue mercredi matin avec une convocation devant le tribunal pour dégradation volontaire d'un véhicule de police, a-t-on appris de source judiciaire.

    Agé de 18 ans, il avait été interpellé mardi vers 22H00 à Clichy-sous-Bois pour dégradation volontaire de biens publics en réunion lors d'incidents entre forces de l'ordre et jeunes du quartier, selon une source policière.

    Il aurait, selon la police, jeté des pierres sur un de leurs véhicules.

    "Muhittin Altun a été placé en garde à vue pour des faits dérisoires, un jet de pierre qu'il nie avec la dernière énergie. Nous sommes convaincus de son innocence" a indiqué dans la nuit de mardi à mercredi à l'AFP l'un des deux avocats de M. Altun, Jean-Pierre Mignard.

    Selon l'avocat, Muhittin devait participer mercredi en présence d'un juge d'i1nstruction à un "examen des lieux" dans le transformateur de Clichy-sous-Bois où Zyed Bena et Bouna Traore ont été tués.

    A la limite de Montfermeil et Clichy-sous-Bois, devant les tours de la cité des Bosquets, vers 23H30, des journalistes de l'AFP ont vu brûler un véhicule de police, dont sont sortis quatre policiers, visiblement choqués.

    Un hélicoptère, muni d'un projecteur, survolait les deux villes mardi soir.

    Lundi soir, les échauffourées qui avaient opposé à Montfermeil les forces de l'ordre à une centaine de jeunes cagoulés, dont certains avaient caillassé le domicile du maire, auteur en avril d'un arrêté anti-bandes, blessant sept policiers.

    Le 27 octobre 2005, pensant être poursuivi par la police, Muhittin Altun, Zyed Bena et Bouna Traore s'étaient réfugiés dans un transformateur électrique où ces deux derniers ont été électrocutés. Leur décès avait déclenché les émeutes urbaines de novembre. Gravement brûlé, Muhittin Altun avait été hospitalisé pendant cinquante jours.

    "Quelque mois après crise des banlieues, on a le sentiment pénible que rien n'est réglé, et on a toujours la même gesticulation du ministre de l'intérieur", a commenté mercredi matin sur France 2 le premier secrétaire du PS, François Hollande.


    "Il vient sur les lieux et annonce des engagements de l'Etat qui ne viennent jamais", a-t-il ajouté, soulignant également les responsabilités du Premier ministre Dominique de Villepin et du Président de la République Jacques Chirac.

    a ce que c'est une guerre "gauche /droite" !?,et que pensez vous des emeuties
     
  2. aya

    aya Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Clichy-sous-Bois et Montfermeil c cho !!!

    Je penses bien qu'ils y a plein de connards dans la police et que leurs histoires ca pue le racisme.
     

Partager cette page